Facile pour des personnes en pleine forme, plus difficile pour les personnes âgées, et pour les personnes privées de sommeil par harcèlement électromagnétique, un calvaire. Je l'ai déjà dit, quand on est privé de sommeil de manière drastique et que le sadisme des harceleurs est distillé mesurément afin que vous ne trépassiez pas trop vite, les symptômes sont multiples, le plus difficile étant de gérer les vertiges.

  Bouger la tête dans ce cas devient un exercice de style, surtout pour les personnes qui ont les cheveux longs. Passer de l'eau sur le cuir chevelu soulage, le problème c'est quand cela s'arrête, la tête pèse déjà une tonne, avec les cheveux mouillés on peut en rajouter une autre de tonne, difficile de tenir debout à ce moment dangereux en raison d'un équilibre branlant.

  Le shampoing sec est un bon palliatif mais il a ses limites. Bien sûr, il convient d'ajouter à ces épisodes critiques, les baisses de vue successives, le gonflement du ventre entraînant douleurs abdominales (je rappelle qu'une bonne digestion se fait durant les périodes de repos), les pertes de mémoire immédiate, la capacité de concentration à peu près nulle, douleurs musculaires atroces, etc. Tout cela pour assouvir le paisir pervers de toute une gentille famille dont je briserais le petit confort.