Grosse décharge dans la tête durant une tentative de sieste en début d'après-midi. Encore un pion, ou une, qui a raté le casting de Koh Lanta ou d'un télé-crochet quelconque, et dont la minute de gloire lui aura furieusement fait défaut, le mieux encore étant de la trouver ailleurs cette minute, en harcelant éventuellement, plus facile aussi et super rentable au niveau du plaisir pris, du pouvoir et de la domination exercée sur autrui, de préférence démuni autrui, sinon risqué et pas rigolo.

  Insupportable pour la donzelle ou le zozo en mal de reconnaissance de ne pas laisser sa trace. A moins que je ne me sois trompée, et qu'une poussée de prurit l'ait démangée au point de se venger sur moi, puisque je suis la cause de tous les maux de cette milice familiale immaculée, n'est-ce pas ?

  Bref, toute raison est viable pour la bonne jouissance des crapules. Il faut rendre grâce au petit pois qui court sous le crâne de celui, ou celle qui m'a envoyé le bon tir d'ondes électromagnétiques de faire selon ses moyens, si pleutres soient-ils. Enfin, si le tir lui a permis pendant un instant de penser qu'il(elle) allait marquer l'histoire...

  Cela doit être merveilleux de pouvoir oeuvrer ainsi en étant soutenu(e) par le nombre. Moi, je ne sais pas faire. A la limite je peux me défendre seule contre plusieurs mais attaquer en nombre contre un seul ne fait pas partie de ma politique, et me sentir fière de petits actes crasses nécessitant un matériel adéquat pour se sentir un brin vivant, encore moins. Chacun sa vie, quoi qu'il en soit je préfère la mienne.