19 mars 2019

Les coulisses d'un pouvoir

   C'est au 1er étage que ça se passe, au coeur d'un immeuble parmi d'autres immeubles, planté dans un quartier paisible parmi d'autres quartiers, à la vue de tous les passants, et, cruel paradoxe, à l'abri de tous les regards.   Le harcèlement électromagnétique se poursuit, sans l'image et sans le son, assassinant lentement comme un poison se distillant dans le sang d'une proie consciente, mais impuissante. Il est des poisons qui mettent des années à agir, et dont on ne trouve les traces nulle part. Le harcèlement... [Lire la suite]
20 janvier 2019

"Bonne année" d'un joueur de pipeau

   Depuis début janvier, et après m'avoir massacrée chaque début de semaine, les harceleurs semblent cependant lever le pied, du moins en ce qui concerne les nuits. Le jour, les hostilités continuent mais de moindre manière là aussi, les tirs d'ondes électromagnétiques sont moins fulgurants, quoique les douleurs persistent. Peut-on hiérarchiser une douleur après qu'il nous semble l'avoir ressentie à son comble ? Et comment l'appréhender à sa juste mesure, alors que de longues années de brutalité nous ont, en quelque... [Lire la suite]
21 novembre 2018

Contre les violences faites aux femmes

Ce sera  la journée du 25 novembre 2018. Il y a des formes de violences exercées contre les femmes qui sont reconnues, et d'autres totalement occultées. C'est le cas pour le harcèlement électromagnétique ou torture électronique, consistant pour l'essentiel à utiliser un matériel high-tech envoyant des micro-ondes pulsées directement vers une personne, afin de la briser physiquement et psychologiquement.   
20 octobre 2018

Survivre à la nuit

   Demi-tour à droite-droite ! C'est ce qu'a eu pour effet un tir d'ondes électromagnétiques particulièrement violent, envoyé vers l'épaule. Tout le haut de mon corps s'est alors retourné de manière incontrôlée. C'était dans le nuit du 18 au 19 octobre, sachant que celle du 16 au 17 était déjà blanche, voilà qui a clotûré une semaine dantesque en manière de torture électronique, de jour comme de nuit. Hier matin, le lever de soleil avait une saveur particulière, et l'impression pour moi d'avoir réussi à passer la... [Lire la suite]
01 octobre 2018

Banalité de l'acte tortionnaire

   Une personne ciblée par tirs d'ondes électromagnétiques peut avoir des maux de tête générés par ces mêmes tirs, de même que des virus apparents à ceux de la grippe ou de la rhinopharyngite, voire plus. Ces problèmes de santé peuvent aussi survenir indépendamment du harcèlement, ce qui fait que mathématiquement, toute cible a au moins deux fois plus de risques de tomber malade qu'un individu généralement en bonne santé, et non victime d'acte de malveillance de ce type. En y ajoutant des défenses immunitaires rendues quasi... [Lire la suite]