13 novembre 2016

Crédibilité en berne

  Pour la première fois depuis mon emménagement dans ce logement, j'ai reçu récemment plus d'une personne chez moi, en l'occurrence deux, avec moi cela faisait trois. Si l'ambiance était conviviale, moi je n'étais pas à l'aise, et au bout d'un moment, j'ai fini par amorcer le sujet sur le harcèlement dont j'étais victime sans grand espoir de convaincre, mais ma caméra, l'énorme panneau de stationnement interdit collé sur ma porte d'entrée, et les deux affiches placardées sur mes fenêtres m'ont fait sortir de mon silence gêné,... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 15:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

01 novembre 2016

Acharnement consacré

  Mon harcèlement se déroule entre périodes d'accalmies, plutôt rares - j'entends pas accalmie une dizaine de réveils par nuit au bas mot - et une période d'assaults qui consiste en des tirs d'ondes électromagnétiques violents et ininterrompus toute la nuit durant vers ma boîte crânienne, même si les tirs débordent souvent dans la machoire. C'est ce à quoi j'ai eu droit les quatre derniers jours, comme si mes harceleurs avaient décidé de se lacher, et faire la fête avec ma tête.   La raison de leur déchaînement récent peut... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 octobre 2016

Fin de répit

  Les tirs d'ondes électromagnétiques vont et viennent, au bon vouloir de mes harceleurs, selon que ces derniers sont disposés ou non à me maltraiter. Après quelques nuits de répit, j'ai eu le droit à celle qui vient de passer à un premier tir d'ondes dans le cou qui m'a fait tousser pendant longtemps, et jusqu'au matin à de petites décharges distribuées ponctuellement afin de me priver de sommeil, situation particulièrement affectionnée par des individus nourris au grain de la malveillance. Il se trouve que ce matin je ne... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 10:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2016

Répit ?

  Ce n'est pas la première fois que j'ai droit à quelque répit, et je remercie les vacances de la Toussaint, et tous ses Saints, responsables malgré eux de cette petite suspension de ma maltraitance. J'imagine en effet, la matriarche, harceleuse trônant au-dessus de ma pauvre tête, être partie en villégiature du côté de chez ses petits-enfants, délaissant du même coup son jouet, moi-même, à la faveur de sa descendance.   Tout cela n'est que supposition bien sûr, d'ailleurs j'ai toujours droit à des tirs d'ondes... [Lire la suite]
21 octobre 2016

Eloge de la perte II

    Outre le sommeil, depuis que des dégénérés ont décidé de m'en priver volontairement, ce qui me manque le plus est la lecture. Les deux sont liés car le manque de sommeil influe directement sur la capacité de concentration, quelle qu'elle soit. Depuis le début de mon harcèlement, j'assiste, démunie, au délabrement de mon enthousiasme à lire. J'avais depuis longtemps déjà, délaissé les lectures compliquées pour passer aux romans, plus abordables, mais là aussi ma difficulté à me concentrer m'a lâchée, mollement, et je... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 19:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 octobre 2016

Les petits bruits

  Mes entrées et sorties sont systématiquement ponctuées de bruits aussi divers que variés afin de me signaler : “tu sors de chez toi on le sait ! Tu rentres chez toi on le sait”. Idem pour le moindre déplacement effectué chez moi, j'ai le droit à tous types de répliques chéries par des individus qui s'ignorent, et guidés par la crétinerie, cette dernière n'ayant pas d'âge.   "Ben oui, et quoi d'autre ?"   C'est ce que j'ai répondu au harceleur de service hier matin en entrant dans la salle d'eau et après avoir reçu... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:50 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 octobre 2016

Rebond

  La nuit dernière, au coucher, après plusieurs tirs d'ondes électromagnétiques dans le crâne, certes modérés, mais suffisamment puissants pour empêcher l'endormissement, j'ai fini par interpeler de nouveau le (la) harceleur(se) de service, en décidant cette fois de lui faire un petit cour improvisé sur le sentiment de toute-puissance éprouvé par un individu armé à s'en prendre à un autre désarmé, sans oublier d'en passer par la lâcheté qui ne se trouve jamais bien loin.   Je n'ai jamais arpenté les amphis que ce soit en... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 octobre 2016

HCR-HCE - CE N'EST PAS VOUS QUI ĒTES FOU

Le texte ci-après a été publié dans le  N° 84  du magazine TOP SECRET, qui tire à 30.000 exemplaires. Il a été écrit par Madame KVALTINOVA , dans une des langues étrangères qu'elle maitrise remarquablement  bien : le français.  Madame KVALTINOVA a choisi de vivre en FRANCE, parce que notre pays à la réputation d'y défendre les droits humains et de traiter les citoyens avec respect et dignité. Pourtant, à travers ce texte CE N'EST PAS VOUS QUI ĒTES FOU, elle nous apprend qu'elle connaît , pour les subir,... [Lire la suite]
06 octobre 2016

Harceleurs, violeurs de sommeil

  Je ne sais si la deuxième affichette scotchée sur la vitre de ma fenêtre est à l'origine de mes dernières nuits blanches, mais les harceleurs sont plutôt en forme en ce moment, et ne tarissent pas de moyens pour me priver de sommeil. Les jours raccourcissent, les nuits sont plus froides, et je n'ai toujours pas mis le chauffage, je devrais donc non seulement supporter ma couette la nuit, mais même ajouter une couverture par dessus comme je le faisais avant qu'une armées de crétins ne décident de me pourrir mes nuits en... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 15:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2016

Tirs d'ondes ininterrompus

  C'est par quoi s'est soldé la nuit dernière, et une énième fois je fis la même sempiternelle erreur de me demander ce qui avait bien pu susciter un tel acharnement, en passant en revue sous le feu de mon cerveau tous mes faits et gestes des dernières 24 h.   Peu de temps près avoir fermé mes volets hier soir, j'ai entendu une voiture se garer sous mes fenêtres et pressenti comme bien des fois que cela allait être ma fête cette nuit là. Ce fut le cas, au point que cela me fut impossible aujourd'hui dimanche de me reposer,... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :