23 septembre 2017

Appelé le 17

  Généralement quand on appelle le 17 en pleine nuit, c'est que ça ne va pas fort. Ce fut mon cas dans la nuit du 21 au 22 septembre dernier. Je travaillais toute la journée le lendemain, le(la) sadique de service le savait sans doute et avait décidé de camper dans la chambre au-dessus de la mienne toute la nuit, pour me canarder de tirs d'ondes électromagnétiques, histoire peut-être de remplacer sa console de jeu par ma tête, et faire monter un brin son adrénaline de crétin.  Après des tirs digne d'une artillerie de... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 septembre 2017

La terre peut bien se briser...

   Une guerre, un ouragan, un tremblement de terre, peu importe ce qui se passe dans le monde pour les harceleurs et leur statut ultra-gâté d'individus épargnés. Tout leur est dû, leur confort, leur train de vie privilégié, leur bien-être, et leur crétinerie cela va s'en dire.   Il peut bien se passer toutes sortes d'horreurs terrestres que cela ne les concerne aucunement, tout juste un tressautement de sourcil chagrin, avant de retourner à leur sale besogne, seul comportement qui vaille la peine aux yeux de ces... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juin 2017

Le chêne et le roseau

  La journée du mardi 20 juin fut particulièrement difficile en raison de la chaleur, du travail, et d'une privation de sommeil plus intensive de la part des harceleurs, saisissant au vol cette occasion rêvée leur autorisant grâce à la météo caniculaire de jouir un peu plus de ma maltraitance. Comportement difficile à comprendre ? Nullement pour des citoyens ordinaires dont le plaisir ultime se trouve niché au coeur même de la souffrance d'autrui. Aussi, tout support leur permettant d'accroître ce plaisir, certes malsain, mais... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2017

La fabrique des crétins

  Il y a quelque chose de scolaire dans le harcèlement collectif, voire de primaire, de “Nananère !” en fait. J'imagine souvent les personnes qui me harcèlent croiser les deux mains niaisement en direction du sol de leur vaste logement, et faire “Nananère...Euh ! On t'a eue !”, après m'avoir canardée de toutes sortes de bruits sonores, et autres tirs d'ondes électromagnétiques la nuit, alors que tous les chats sont gris.   On ne peut pas faire grand chose face à la bêtise quand elle est liée à la méchanceté non reconnue... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juin 2017

L'omniprésence crasse

  A force de cotoyer leur haine, je pourrais presque finir par penser qu'elle a une odeur. Je me défends avec les moyens que je peux contre les tirs d'ondes électromagnétiques et leur incommensurable panel d'effets sur ma peau, mes muscles, mon cerveau, avec tantôt démangeaisons faciales irrépressibles, toux récurrente, douleurs multiples, musculaires, crâniennes, intracrâniennes, externes, internes. Ma fibromyalgie provoquée est devenue ma meilleure amie.   Avant-hier j'ai mis le Requiem de Mozart à plein volume afin de... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2017

Dialogue avec un harceleur

Il était venu vers moi quelques semaines après mon emménagement. Il m'avait tout de suite tutoyée et je l'avais plutôt bien pris, tutoiement instantané propre aux personnes de couleur et dont j'apprécie le sens du contact. Je ne m'étais pas méfiée. Lui : "Désolé, je suis garé devant chez toi, mais je croyais que c'était un garage. Ça fait trois ans que j'habite là, je n'avais pas remarqué que c'était un logement." Moi dans mon boudin, je m'étais dit qu'au bout de trois ans et étant donné qu'il y avait un locataire avant moi il... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 17:22 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 avril 2017

Troubles du voisinage, vous dites ?

  Les journaux ont manifestement quelque mal à se tenir au goût du jour concernant les troubles du voisinage. Ils sont comme restés bloqués aux fameux bruits de talons sur le carrelage, musique trop forte, et autre tapage nocturne de circonstance. Comment leur faire comprendre que les choses ont évoluées dans le domaine et que l'emblématique “tapage nocturne” a laissé place à un silence assourdissant composé de tirs d'ondes électromagnétiques, aussi muets qu'inaudibles, et bien plus dévastateur pour votre santé que tous les... [Lire la suite]
01 avril 2017

A celui qui m'a violentée la nuit du 30 au 31 mars 2017

      Au petit matin, je savais à peine qui j'étais. Mon cerveau bourdonnait avec force alors que je me demandais comment j'allais bien pouvoir affronter la journée de travail qui m'attendait. J'étais dans un état second, avec cette impression de devoir tenir constamment ma tête pour ne pas qu'elle tombe. J'avais encore la nausée suite aux tirs d'ondes électromagnétiques envoyés dans le ventre et provoquant instantanément un état grippal. La dernière fois que j'ai connu un tel assault c'était la nuit du 23 au 24... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 12:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mars 2017

Ouvre les yeux

  L'extrême fatigue induite par la privation intentionnelle de sommeil elle-même générée par des tirs d'ondes électromagnétiques, laisse parfois la personne victime de cette maltraitance dans un état de totale prostration durant plusieurs jours. Les yeux passent alors par cette étape atroce qui veut que les paupières tombent d'elles-mêmes au moment où de nouveaux tirs surgissent guidés par ces esprits aussi tarés qu'intouchables, parce que notre société d'apparat les aura décrétés immaculés et vierges de toute violence. ... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2017

Piqûres d'ondes

  Les harceleurs, du haut de leur respectable apparence, Blanche-Neige en tête (mamie-gâteau, ma très chère voisine transformée en DJ), ont en ce moment le vent en poupe. Le sadisme chevillé à leur médiocrité, ils ne cessent de me canarder en passant en revue tout l'horrible spectre de leur matériel assassin, m'envoyant tantôt des tirs d'ondes électromagnétiques m'enveloppant d'un état grippal instantané, pour poursuivre avec des ondes à déflagration m'imposant des prismes d'images fracassantes en plein coeur de mon cerveau... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,