22 avril 2017

Troubles du voisinage, vous dites ?

  Les journaux ont manifestement quelque mal à se tenir au goût du jour concernant les troubles du voisinage. Ils sont comme restés bloqués aux fameux bruits de talons sur le carrelage, musique trop forte, et autre tapage nocturne de circonstance. Comment leur faire comprendre que les choses ont évoluées dans le domaine et que l'emblématique “tapage nocturne” a laissé place à un silence assourdissant composé de tirs d'ondes électromagnétiques, aussi muets qu'inaudibles, et bien plus dévastateur pour votre santé que tous les... [Lire la suite]

01 avril 2017

A celui qui m'a violentée la nuit du 30 au 31 mars 2017

      Au petit matin, je savais à peine qui j'étais. Mon cerveau bourdonnait avec force alors que je me demandais comment j'allais bien pouvoir affronter la journée de travail qui m'attendait. J'étais dans un état second, avec cette impression de devoir tenir constamment ma tête pour ne pas qu'elle tombe. J'avais encore la nausée suite aux tirs d'ondes électromagnétiques envoyés dans le ventre et provoquant instantanément un état grippal. La dernière fois que j'ai connu un tel assault c'était la nuit du 23 au 24... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 12:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mars 2017

Ouvre les yeux

  L'extrême fatigue induite par la privation intentionnelle de sommeil elle-même générée par des tirs d'ondes électromagnétiques, laisse parfois la personne victime de cette maltraitance dans un état de totale prostration durant plusieurs jours. Les yeux passent alors par cette étape atroce qui veut que les paupières tombent d'elles-mêmes au moment où de nouveaux tirs surgissent guidés par ces esprits aussi tarés qu'intouchables, parce que notre société d'apparat les aura décrétés immaculés et vierges de toute violence. ... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2017

Piqûres d'ondes

  Les harceleurs, du haut de leur respectable apparence, Blanche-Neige en tête (mamie-gâteau, ma très chère voisine transformée en DJ), ont en ce moment le vent en poupe. Le sadisme chevillé à leur médiocrité, ils ne cessent de me canarder en passant en revue tout l'horrible spectre de leur matériel assassin, m'envoyant tantôt des tirs d'ondes électromagnétiques m'enveloppant d'un état grippal instantané, pour poursuivre avec des ondes à déflagration m'imposant des prismes d'images fracassantes en plein coeur de mon cerveau... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2017

Fête des Grands-Mères vachiale

  Hier soir, je me suis quelque peu épanchée au téléphone avec une des seules personnes non concernée par le harcèlement électromagnétique et qui me croit. En me demandant si les harceleurs me laissaient quelque répit le dimanche, je n'ai pu m'empêcher de rire. Il faut se mettre aussi à la place des individus non concernés par cette ignominie, lesquels imaginent encore quelques scories d'humanité sous l'enveloppe des crapules qui nous persécutent, comme si ce jour dominical représentait encore pour eux un espace-temps à... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2017

Magnéto et boîte à Meuh !

  Cela était devenu insupportable d'être réveillée toutes les nuits, et devoir aller travailler le matin, sachant que les harceleurs pouvaient tranquillement récupérer de leur sale besogne. Aussi, mettre la chaîne hifi à plein volume avant de m'absenter n'était certainement pas la chose à faire, car la situation se serait inexorablement retournée contre moi.   J'avais aussi décidé d'arrêter d'interpeler à travers les murs ces refoulés, tellement attachés à ma persécution, et empêchant, dans le plaisir pris à ma... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2016

contrivit Privacy

  L'arme high-tech des harceleurs peut intéragir sur tous les appareils électriques du logement dans lequel je survis, mais également être dirigée dans toutes les parties de mon corps. Je l'ai déjà signalé, ainsi que cette désagréable impression de subir un viol au quotidien.   Le moindre de mes déplacements et autres gestes étant passés au crible, mes passages à la salle d'eau ou aux toilettes suscitant chaque fois des signes distinctifs me faisant savoir qu'on me voit partout où je me trouve, même dans les endroits les... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:46 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
15 décembre 2016

Le pion du jour

  Réussi tout de même à faire une petite sieste, et mieux dormi la nuit dernière. Peut-être qu'après tout ma radio dérange les harceleurs. Bien évidemment j'ai eu droit à quelques tirs d'ondes électromagntiques durant mon trop bref petit somme par le pion du jour, en l'occurrence ce qui semble être un retraité que je me suis empressé de filmer à la fin de ma sieste, et qui est resté toute la nuit fracassante du 13 au 14 décembre dernier.   En regardant dans mes archives, je me suis aperçue que ma caméra, légale – je... [Lire la suite]
14 décembre 2016

Tirs sur l'ambulance

  La nuit dernière je me suis couchée quasi paralysée du dos et des reins en particulier, suite à un faux mouvement, et aussi bien sûr, à des années de maltraitance, les deux étant liés. Du coup, le, la, les harceleur(s) de service en ont profité pour m'inonder toute la nuit de tirs d'ondes électromagnétiques, provoquant retournements multiples dans le lit, avec bien sûr une douleur croissante d'un dos incapable de repos.   D'habitude, je saisis quelques micro siestes au vol, mais là, cela me fut impossible. Bien sûr... [Lire la suite]
09 décembre 2016

Ondes douloureuses

    La nuit dernière, j'ai eu droit à différents tirs d'ondes électromagnétiques suffisamment douloureux pour que je mouline des deux pieds pendant un bon moment. Du coup, j'ai fini par me lever et aller voir dehors ce qu'il en était. Il devait être deux heures du matin, et je n'ai pu que constater l'hypocrisie de la nuit, la tranquillité du quartier, et ma maltraitance muette installée en plein milieu de cette petite copropriété criante de sainteté. Forcément, le ou la pleutre trônant au-dessus de ma tête se trouva fort... [Lire la suite]