02 juillet 2017

Enième nuit concassée

  La privation intentionnelle de sommeil à mon encontre connait des points culminants à l'arrivée de l'été parce que c'est la période des déménagements, et que mes harceleurs espèrent ainsi me faire céder, et quitter les lieux. Ce que, sous leur apparence immaculée, ces crétins ignorent, c'est ma détermination à ne pas leur obéir, et à rester chez moi quoi qu'il m'en coûte. Je m'aperçois chaque jour que “le refus d'obéir” n'est pas seulement insupportable pour les dictateurs et autres hommes de pouvoir, il touche le citoyen... [Lire la suite]