26 avril 2016

Ignorer ses harceleurs

  Voilà bien une chose impossible, parce que tout simplement le fer de lance des harceleurs réside dans le fait essentiel de vous faire savoir qu'ils sont là, fin prêts à nuire, de jour comme de nuit.   Le mieux pour eux serait encore qu'on réagisse à leurs actions, en leur montrant notre mécontentement, mais pourquoi leur faire ce cadeau ? Si il est au moins une chose sur laquelle on peut agir, c'est bien celle-là, ne pas répondre à cette attente de la réaction.   Au début, il nous faut admettre que c'est... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:21 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2016

La relève de la garde

  Hier soir, j'ai traîné un peu, et visiblement ce n'était pas du goût de mes harceleurs. La soirée précédente, soit dans la nuit de vendredi 23 à samedi 24 avril, je m'étais couchée tôt en raison de violents maux de tête (dûs aux pollens je pense). Ils avaient pu ainsi me bombarder d'ondes un peu plus tôt aussi, logique ! Mais hier, j'avoue, j'ai traîné un peu devant le petit écran (tv écoutée au casque je le rappelle). Cela n'a pas plus à mes persécuteurs du moment, qui s'impatientaient pour m'envoyer quelques bonnes ondes... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 avril 2016

Les planqués

  Au début de mon emménagement en ces lieux maudits, j'ai très vite investi dans des doubles rideaux pour me protéger de "sans-couilles" embusqué derrière sa fenêtre à guetter le moindre de mes mouvements. A l'époque, il y a un peu moins de deux ans, j'avais estimé déranger une seule personne, une dame d'un certain âge trônant à l'étage au-dessus de ma tête, et souffrant le martyr de ma présence forcément maléfique, mais chemin faisant, "sans-couilles" de l'immeuble d'en face, était venu très vite participer à l'édifice de mon... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 17:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
27 janvier 2016

Je l'appelle "Sans-couilles"

  Ce n’est pas très délicat, mais je n’ai pas trouvé mieux pour qualifier un de mes persécuteurs les plus convaincus que le harcèlement est un des ferments de la vie, sinon l’unique et le seul valable, et bien sûr, c’est un des plus acharnés. "Sans-couilles" fonctionne comme un mirador. Confortablement installé dans son logement au fond de la cour, il est inaccessible à ma vue, car je suis au rez-de-chaussée, en revanche, lui, a vue plongeante sur mon logement. C’est ainsi qu’il peut à loisir visualiser de son œil de guetteur... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,