13 juillet 2017

Les petits pas (suite)

  Impossible de savoir ce qui fait que telle nuit les harceleurs vont me canarder toutes les 10 minutes de tirs d'ondes électromagnétiques, et que telle autre ils vont me laisser dormir. Une chose est sûre, quand la nuit est épouvantable cela veut dire que le pion au-dessus de ma tête n'est pas venu pour dormir mais pour me réveiller.   Je ne pense pas, en effet, que la crapule du moment se mette en tenue de nuit, afin de s'enfouir dans les bras de morphée, mais se fait plutôt livrer des pizzas, ou autres hamburgers afin... [Lire la suite]

12 juillet 2017

On fait de nous des bêtes

  La nuit dernière, j'ai été martelée d'un nombre tellement important de tirs d'ondes électromagnétiques que je n'ai même pas pu les compter. Combien en ai-je reçu, 50, 100 ? Le plus pénible après ce calvaire nocturne est encore de parvenir à canaliser sa colère.   Ce matin je me suis levée les yeux injectés de sang suite à vaisseau sans doute éclaté pendant la nuit, et je n'ai pas reconnu mon regard, parce qu'il était devenu fou. J'ai repensé à un documentaire que j'avais vu sur les combats de chiens dans les pays de... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juillet 2017

Réveils programmés

  Si il arrive régulièrement aux harceleurs de me réveiller toute la nuit, ce qui équivaut à un tir d'ondes électromagnétique environ tous les quart d'heure, les dégénérés qui me maltraitent choisissant dans le menu des tirs la puissance des ondes et leur durée, je connais cependant des nuits plus modérées.   Ces dernières sont ponctuées depuis quelques semaines par des réveils programmés, se déroulant de la manière suivante : J'essuie quelques tirs d'ondes peu après le coucher (jamais avant 23 h), plus ou moins violents... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juillet 2017

Enième nuit concassée

  La privation intentionnelle de sommeil à mon encontre connait des points culminants à l'arrivée de l'été parce que c'est la période des déménagements, et que mes harceleurs espèrent ainsi me faire céder, et quitter les lieux. Ce que, sous leur apparence immaculée, ces crétins ignorent, c'est ma détermination à ne pas leur obéir, et à rester chez moi quoi qu'il m'en coûte. Je m'aperçois chaque jour que “le refus d'obéir” n'est pas seulement insupportable pour les dictateurs et autres hommes de pouvoir, il touche le citoyen... [Lire la suite]
29 juin 2017

Une nuit ne fait pas l'autre

  Si les nuits de qualité se comptent sur les doigts de la main concernant les trois années passées dans mon logement, les nuits massacrées quant à elles sont pléthore. Ce fut le cas de celle du 27 au 28 juin dernier, soit deux jours après la “bonne” nuit. Aucun cycle long alors ne me fut accordé par le ou la sadique de service oeuvrant au-dessus de ma pauvre tête à me carnarder d'ondes électromagnétiques. Une fois de plus, le pion n'était pas venu pour dormir mais pour me priver de repos.   Qu'est-ce que veut dire aucun... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2017

4e nuit

  Après 1065 jours passés dans ce logement délétère, soit trois ans moins un mois, j'ai eu droit la nuit dernière à une qualité de sommeil exceptionnelle. Endormie vers 23 h sans aucun tir d'ondes électromagnétiques à essuyer, je n'ai été réveillée ensuite qu'à 5 h 51 par un petit tir d'ondes tout niais. Soit 6 h 51 de sommeil total. Qui l'eut cru ?   A savoir si mes harceleurs ont eu un moment de bonté, ou un problème d'intendance, je penche plutôt pour la deuxième option. Point de place au rêve dans mon calvaire, juste... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2017

Le chêne et le roseau

  La journée du mardi 20 juin fut particulièrement difficile en raison de la chaleur, du travail, et d'une privation de sommeil plus intensive de la part des harceleurs, saisissant au vol cette occasion rêvée leur autorisant grâce à la météo caniculaire de jouir un peu plus de ma maltraitance. Comportement difficile à comprendre ? Nullement pour des citoyens ordinaires dont le plaisir ultime se trouve niché au coeur même de la souffrance d'autrui. Aussi, tout support leur permettant d'accroître ce plaisir, certes malsain, mais... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2017

Se battre jusqu'au bout ?

  Sachant que jusqu'au bout c'est ma mort prochaine, cela me laisse peu de perspective. Hier, j'ai voulu anticiper la maltraitance, ne pas laisser à mes harceleurs l'apanage de la provocation. Au moment d'aller me coucher, je les ai donc hélé à travers les murs d'un tonitruant : “C'est bon, vous pouvez y aller, je vais fermer mes volets !" attendant bien sûr le fameux claquement de portière de circonstance, agrémenté d'une voiture passant sous mes fenêtres au moment T pour m'intimider bien sûr, mais rien du tout.  ... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2017

Une famille irréprochable

  C'est sans doute le cas de celle qui perpétue ma maltraitance depuis près de trois ans maintenant. Aussi, il est difficile d'imaginer l'un des éléments de cette famille avoir torturé des chats quand il était petit, ou subi les violences d'un beau-père alcoolique. Rien ne laisse supposer de traumatisme insupportable au point qu'une réitération de la violence sur autrui serve de quelconque compensation à ces êtres visiblement épanouis. Non ! Le parcours semble sans embûches particulières ou exceptionnelles, de celui que... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:47 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2017

L'intendance du week-end de Pâques

  Ne pas travailler pendant trois jours me permet, non pas d'être sur un pied d'égalité avec les harceleurs, mais d'avoir plus d'énergie pour me défendre, sans compter que je mets à mal leur diabolique planning exigeant qu'un pion se trouve au-dessus de ma tête 24 h/24 h et 7 j/7 j à partir du moment où je suis chez moi. J'ai l'impression que ce week-end, le coeur des harceleurs, si toutefois ils en ont un, à balancé entre ce besoin inouï de me nuire, et l'envie néanmoins de fêter Pâques en famille et en tous bons citoyens qu'ils... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 19:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,