04 juillet 2018

Réduire à l'esclavage en privant de sommeil

  Celui qui ne s'assume pas, alias le flagorneur, et agresseur de femme seule, était là hier soir, et ce midi c'était sa copine, la palme ! Peut-être ont-ils oeuvré tous les deux cette nuit, en cœur, histoire de s'émoustiller mutuellement. Peut-être qu'ils se sont pris pour le couple qu'on voit dans le film "tueurs nés", gloussant de leur petit pouvoir. Question : Ont-ils fait cela à deux ? Cela les a-t'il plus excités de torturer en étant au diapason ? Ont-ils atteint l'orgasme plus facilement ?  ... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 17:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

16 juin 2018

Harceleur en fête !

  La nuit de vendredi à samedi, un pion s'est lâché. Plusieurs hypothèses sont possibles étant donné que la voiture de sa majesté, alias le fagorneur, alias blingbling, était garée devant l'immeuble le matin suivant. Mais inutile de se perdre sur qui, et pourquoi, on a fusillé ma nuit. Le constat est sans appel comme l'explique le schéma ci-dessous :   J'ai eu droit à 7 % de sommeil profond, soit 48 mns fragmentées toute la nuit (en bleu clair) en raisons des tirs d'ondes dans la tête en petites parcelles de 5 à 7 mns... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 19:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 juin 2018

Se laver les cheveux

  Facile pour des personnes en pleine forme, plus difficile pour les personnes âgées, et pour les personnes privées de sommeil par harcèlement électromagnétique, un calvaire. Je l'ai déjà dit, quand on est privé de sommeil de manière drastique et que le sadisme des harceleurs est distillé mesurément afin que vous ne trépassiez pas trop vite, les symptômes sont multiples, le plus difficile étant de gérer les vertiges.   Bouger la tête dans ce cas devient un exercice de style, surtout pour les personnes qui ont les cheveux... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 19:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2018

Le pion à la voiture carrée

  Je n'y connais rien en voiture, mais la sienne est caractéristique, vieux modèle, elle ne passe pas inaperçue. La première fois que j'ai repéré ledit pion à la voiture carrée donc, il s'était garé négligemment devant ma porte d'entrée, du genre, j'ai tous les droits, ce qui est chez toi est chez moi, même si je n'habite pas là, je suis le justicier qui va protéger ma famille en danger, je domine, etc. on pourrait ajouter à son encontre je nuis donc je vis. J'avais déposé alors sur son pare-brise une petite affichette... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 18:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2018

Le déni

Posté par Elea_proscrite à 17:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2017

Le flagorneur

  C'est peut-être le pire et le plus pervers dans les différents comportements qu'on peut débusquer chez les harceleurs, citoyens ordinaires, je le rappelle, et s'affirmant dans l'art de nuire. Le harceleur flagorneur donc, caresse tout son monde dans le sens du poil. Il ne passe pas inaperçu dans le sens où son apparente sympathie interpelle forcément le commun des mortels, insouciant, voire naïf des véritables intentions de celui qui flatte avec une obligeance déconcertante.   Un des individus qui participe à mon... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 18:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

23 septembre 2017

Appelé le 17

  Généralement quand on appelle le 17 en pleine nuit, c'est que ça ne va pas fort. Ce fut mon cas dans la nuit du 21 au 22 septembre dernier. Je travaillais toute la journée le lendemain, le(la) sadique de service le savait sans doute et avait décidé de camper dans la chambre au-dessus de la mienne toute la nuit, pour me canarder de tirs d'ondes électromagnétiques, histoire peut-être de remplacer sa console de jeu par ma tête, et faire monter un brin son adrénaline de crétin.  Après des tirs digne d'une artillerie de... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 18:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 mai 2017

Dialogue avec un harceleur

Il était venu vers moi quelques semaines après mon emménagement. Il m'avait tout de suite tutoyée et je l'avais plutôt bien pris, tutoiement instantané propre aux personnes de couleur et dont j'apprécie le sens du contact. Je ne m'étais pas méfiée. Lui : "Désolé, je suis garé devant chez toi, mais je croyais que c'était un garage. Ça fait trois ans que j'habite là, je n'avais pas remarqué que c'était un logement." Moi dans mon boudin, je m'étais dit qu'au bout de trois ans et étant donné qu'il y avait un locataire avant moi il... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 17:22 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mars 2017

Les âmes mortes

  Les harceleurs ne sont pas là pour s'encombrer d'un quelconque sentiment d'empathie ou de sollicitude à votre égard. Même si vous recevez une terrible nouvelle par téléphone, leur réaction sera similaire aux précédentes, et s'effectuera avec la même haine charognarde et si chère aux individus qui s'ignorent.   La mort peut bien faucher vos proches sans que cela n'entame la détermination des crapules à répliquer à ce qui les dérange par-dessus tout, votre présence en ce monde à leur côté, comme si leur existence ne... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2017

Dans leur tête

Sculpture du bouc émissaire de C. JONGEN 2012   Parvenir à évacuer l'idée de gratuité dans tout acte quel qu'il soit, permet de reconstituer la raison de ce qui fait l'homme, et se réconciler en quelque sorte avec lui. On le voit dans tout crime dont l'auteur est jugé comme n'étant pas responsable de ses actes, qu'il n'y a pas pire comme finalité pour la victime et l'entourage de cette dernière. Il leur faut un motif, une raison sous peine de ne jamais pouvoir faire le deuil.   Il en est de même avec cette “méchanceté... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 15:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,