11 mai 2017

Dialogue avec un harceleur

Il était venu vers moi quelques semaines après mon emménagement. Il m'avait tout de suite tutoyée et je l'avais plutôt bien pris, tutoiement instantané propre aux personnes de couleur et dont j'apprécie le sens du contact. Je ne m'étais pas méfiée. Lui : "Désolé, je suis garé devant chez toi, mais je croyais que c'était un garage. Ça fait trois ans que j'habite là, je n'avais pas remarqué que c'était un logement." Moi dans mon boudin, je m'étais dit qu'au bout de trois ans et étant donné qu'il y avait un locataire avant moi il... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 17:22 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mars 2017

Les âmes mortes

  Les harceleurs ne sont pas là pour s'encombrer d'un quelconque sentiment d'empathie ou de sollicitude à votre égard. Même si vous recevez une terrible nouvelle par téléphone, leur réaction sera similaire aux précédentes, et s'effectuera avec la même haine charognarde et si chère aux individus qui s'ignorent.   La mort peut bien faucher vos proches sans que cela n'entame la détermination des crapules à répliquer à ce qui les dérange par-dessus tout, votre présence en ce monde à leur côté, comme si leur existence ne... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 février 2017

Dans leur tête

Sculpture du bouc émissaire de C. JONGEN 2012   Parvenir à évacuer l'idée de gratuité dans tout acte quel qu'il soit, permet de reconstituer la raison de ce qui fait l'homme, et se réconciler en quelque sorte avec lui. On le voit dans tout crime dont l'auteur est jugé comme n'étant pas responsable de ses actes, qu'il n'y a pas pire comme finalité pour la victime et l'entourage de cette dernière. Il leur faut un motif, une raison sous peine de ne jamais pouvoir faire le deuil.   Il en est de même avec cette “méchanceté... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2016

Scannerisée

  C'est l'impression que j'ai depuis que je survis dans ce logement. Le harcèlement alterne entre des moments d'accalmie, toute relative, et des moments d'agressions intensives comme celles que je connais depuis quelques jours, et surtout certaines nuits, à l'instar de la dernière qui vient de passer, avec des tirs d'ondes propulsés un peu partout jusqu'au petit matin, au moment précis de l'endormissement, ce qui me laisse penser à une espèce de scanner passé directement sur le cerveau. Idem pour mes déplacements, les différentes... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 novembre 2016

Acharnement consacré

  Mon harcèlement se déroule entre périodes d'accalmies, plutôt rares - j'entends pas accalmie une dizaine de réveils par nuit au bas mot - et une période d'assaults qui consiste en des tirs d'ondes électromagnétiques violents et ininterrompus toute la nuit durant vers ma boîte crânienne, même si les tirs débordent souvent dans la machoire. C'est ce à quoi j'ai eu droit les quatre derniers jours, comme si mes harceleurs avaient décidé de se lacher, et faire la fête avec ma tête.   La raison de leur déchaînement récent peut... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 octobre 2016

Les petits bruits

  Mes entrées et sorties sont systématiquement ponctuées de bruits aussi divers que variés afin de me signaler : “tu sors de chez toi on le sait ! Tu rentres chez toi on le sait”. Idem pour le moindre déplacement effectué chez moi, j'ai le droit à tous types de répliques chéries par des individus qui s'ignorent, et guidés par la crétinerie, cette dernière n'ayant pas d'âge.   "Ben oui, et quoi d'autre ?"   C'est ce que j'ai répondu au harceleur de service hier matin en entrant dans la salle d'eau et après avoir reçu... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 octobre 2016

Rebond

  La nuit dernière, au coucher, après plusieurs tirs d'ondes électromagnétiques dans le crâne, certes modérés, mais suffisamment puissants pour empêcher l'endormissement, j'ai fini par interpeler de nouveau le (la) harceleur(se) de service, en décidant cette fois de lui faire un petit cour improvisé sur le sentiment de toute-puissance éprouvé par un individu armé à s'en prendre à un autre désarmé, sans oublier d'en passer par la lâcheté qui ne se trouve jamais bien loin.   Je n'ai jamais arpenté les amphis que ce soit en... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juillet 2016

Huit jours d'accalmie

  Cela se fête j'imagine ! Il semblerait cependant, que ma quiétude ait pris fin la nuit dernière, avec l'arrivée triomphale du véhicule immatriculé AR-197-XP. A sa tête, le harceleur spécialisé dans les ondes nocturnes (voir photo ci-dessous) et sadique patenté, grand habitué des lieux.     Ma voisine du dessus est peut-être sa mère, je ne sais pas. Dès que j'ai ouvert mes volets ce matin et que j'ai aperçu la fameuse voiture, j'ai compris à quoi était dû ma nuit calamiteuse. C'est bien simple, je n'ai... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 mars 2016

Délimiter l'intention du pur hasard

  Sauvegarder cet équilibre fragile qui sépare l'individu ciblé de la paranoïa, relève bien souvent du tour de force, et de l'effort permanent déployé à déjouer les préméditations malsaines des harceleurs. Je persiste, pour ma part, à tenter constamment de délimiter la part hasardeuse de la préméditation, le harcèlement ne cessant de se noyer parmi le nombre incalculable de coïncidences ponctuant mon quotidien.   De faux cris de goélands, de faux claquements de portières, de faux ronronnement de moteur, de faux avions... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 novembre 2015

Système de vidéo surveillance à moindre coût

  Depuis quinze mois maintenant que je réside dans ce logement piégeux, je n'ai jamais pu me trouver chez moi, ne serait-ce que cinq minutes, sans que quelqu'un ne se manifeste au-dessus de ma tête au moindre de mes mouvements.   Je ne sais si je suis suivie à l'extérieur de chez moi, je ne le pense pas, mais dès que j'arrive dans la proximité immédiate de mon logement, mes entrées sont systématiquement épiées, ainsi que mes sorties, soit de l'immeuble même où je réside, soit de celui en face. C'est à croire que mes... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,