18 septembre 2018

L'humiliation, fer de lance des harceleurs

  Hier soir, à peine couchée, deux tirs d'ondes électromagnétiques modérés ont visé deux parties de mon corps, les seins et le bas du ventre, désagréable mais pas douloureux. J'en ai déduis que les harceleurs avaient, soit lu mon blog, et particulièrement le billet concernant la bassesse de ce genre d'attaque, soit entendu mon dernier témoignage audio (je précise que je témoigne régulièrement sur dictaphone, en parallèle de ce blog), dans ce cas, la provocation était de mise.   Il est évident, et j'en ai pleinement... [Lire la suite]