27 novembre 2018

Sadiques, pleutres et inconscients

Les harceleurs sont dans une telle toute-puissance, qu'ils n'imaginent pas un seul instant que la situation dans laquelle ils ont mis leur cible, moi-même, se retourne un jour contre eux. A l'instar de celui que j'appelle le pion à la voiture carrée, venu hier en début d'après-midi, comme à son habitude, me priver de sieste en tirant autant que son sadisme le lui permettait dans mon genou gauche, provoquant non pas de douleur, contrairement aux tirs d'ondes électromagnétiques de la nuit, mais des tremblements sous-cutanés... [Lire la suite]

02 mars 2017

Se contrôler, canaliser sa colère

  Le caractère insoupçonnable des harceleurs, la privation récurrente de sommeil, les actes de malveillance quotidiens, et l'impossibilité de pouvoir prouver sa maltraitance, oblige la cible à se dominer à chaque instant.   Retenir ainsi sa colère, ce besoin quasi irrépressible d'en découdre avec ses bourreaux demande une énergie folle, et un mental suffisamment solide et résilient afin d'éviter le dérapage lequel pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Pour autant, refouler cette envie impérieuse que justice soit enfin... [Lire la suite]
23 octobre 2016

Répit ?

  Ce n'est pas la première fois que j'ai droit à quelque répit, et je remercie les vacances de la Toussaint, et tous ses Saints, responsables malgré eux de cette petite suspension de ma maltraitance. J'imagine en effet, la matriarche, harceleuse trônant au-dessus de ma pauvre tête, être partie en villégiature du côté de chez ses petits-enfants, délaissant du même coup son jouet, moi-même, à la faveur de sa descendance.   Tout cela n'est que supposition bien sûr, d'ailleurs j'ai toujours droit à des tirs d'ondes... [Lire la suite]