18 septembre 2018

L'humiliation, fer de lance des harceleurs

  Hier soir, à peine couchée, deux tirs d'ondes électromagnétiques modérés ont visé deux parties de mon corps, les seins et le bas du ventre, désagréable mais pas douloureux. J'en ai déduis que les harceleurs avaient, soit lu mon blog, et particulièrement le billet concernant la bassesse de ce genre d'attaque, soit entendu mon dernier témoignage audio (je précise que je témoigne régulièrement sur dictaphone, en parallèle de ce blog), dans ce cas, la provocation était de mise.   Il est évident, et j'en ai pleinement... [Lire la suite]

04 septembre 2018

Harceleurs mobilisés à la nanoseconde

  Histoire de ne pas me faire crever trop rapidement, les harceleurs avaient relâchés la pression ces derniers jours, ajouté à cela, l'apparente absence de Monseignôre en chef, peut-être parti traîner sa carcasse sous d'autres cieux, sa haine en bandoulière et sa médiocrité éternelle. Reste à savoir combien de temps va durer son sevrage avant de revenir à la charge.   Bien sûr, en l'absence des seigneurs - Pour rappel, je suis harcelée 24h/24h-7j/7j à partir du moment où je suis chez moi, et je doute que la présence des... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 10:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
21 août 2018

Au-dessus des lois

  C'est la position des harceleurs. On ne pourra pas leur reprocher après cela d'être dans la toute-puissance, à l'instar de blingbling (harceleur en chef), et toute sa petite famille, dictateurs chroniques et indétrônables, régissant ma vie au milimètre, décidant ici ou là, de châtier mon minimum vital. Même mon silence mérite d'être puni.   Ce fut le cas le week-end dernier, particulièrement la nuit de samedi à dimanche, les harceleurs estimant qu'il était grand temps de me faire payer une des mes fautes les plus... [Lire la suite]
18 août 2018

Un pion est un pion

  Dans ma situation de harcelée, le pion est un individu plutôt ignare et docile, n'ayant trouvé d'autre moyen dans sa vie normée que de s'exercer dans l'art de nuire à autrui, en choissant de préférence une proie facile, une femme seule par exemple, sa profonde lâcheté l'empêchant de se mesurer à quelqu'un revêtant quelque égalité dans la force.   Le pion peut être un homme ou une femme, citoyen très ordinaire, de tout âge et de toute condition, ne pouvant agir seul, dixit encore une fois sa lâcheté l'empêchant d'accomplir... [Lire la suite]
08 août 2018

Harceleurs pervers et fiers de l'être

  Généralement, la nuit du mardi au mercredi j'ai droit à des tirs d'ondes électromagnétiques jusqu'au petit matin. Cela n'a pas manqué cette fois encore pour, j'imagine, la plus grande satisfaction de celui qui était aux commandes du matériel servant à envoyer des micro-ondes pulsées à travers les murs, accompagnées d'autres tirs que je suppose envoyés cette fois, par l'intermédiaire d'un laser vers les extrémités des doigts de la main, douloureux comme d'habitude, afin de là aussi assouvir l'orgueil crapuleux du harceleur en... [Lire la suite]
02 août 2018

La reprise

  Après avoir séjourné dans un monde "normal", le retour à un harcèlement du type de celui que mes voisins perpétuent contre moi n'est jamais simple, car il faut chaque fois que le cerveau se réadapte à une privation intentionnelle de sommeil, et le corps tout entier à des attaques répétées, aux douleurs et autres démangeaisons ponctuant un quotidien inepte.   Les deux premiers jours, j'ai décidé de laisser les hostilités se remettre en place sans riposter, histoire d'appréhender l'ambiance d'un nouvel œil. La reprise de la... [Lire la suite]

11 juillet 2018

Standby

Posté par Elea LP à 18:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2018

Se laver les cheveux

  Facile pour des personnes en pleine forme, plus difficile pour les personnes âgées, et pour les personnes privées de sommeil par harcèlement électromagnétique, un calvaire. Je l'ai déjà dit, quand on est privé de sommeil de manière drastique et que le sadisme des harceleurs est distillé mesurément afin que vous ne trépassiez pas trop vite, les symptômes sont multiples, le plus difficile étant de gérer les vertiges.   Bouger la tête dans ce cas devient un exercice de style, surtout pour les personnes qui ont les cheveux... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 19:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juin 2018

Toute la nuit... Je m'en doutais

  Je n'en attendais pas moins, du (de la) propriétaire de la polo garée devant ma fenêtre depuis vendredi soir. L'ordure s'est lâchée la nuit dernière, et probablement que je ne la verrais pas repartir, sa lâcheté lui interdisant de m'affronter de visu, surtout sans son petit matériel à la main. Quand l'heure de la fin de son intendance, sous-entendu de ma torture, aura sonné, elle laissera la place à Monseignôre et son ego démesuré, dixit le flagorneur, lequel réintégrera ses pénates.   Trois années de courriers anonymes... [Lire la suite]