06 octobre 2019

La minute de la haine*

"[...]Lorsque la Haine eut pris fin, il retourna à sa Cellule. Il prit sur une étagère le dictionnaire novlangue, écarta le phonoscript, essuya ses verres et s’attaqua au travail principal de la matinée. […]" Georges Orwell, 1984*.    Lorsque le harcèlement est particulièrement intense, je repense souvent à des extraits de ce livre visionnaire, soumettant le plus grand nombre à une dictature (Big Brother), laquelle punit au-delà de l'imaginable les résistants à leur asservissement mental. La minute de la haine dans... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:51 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 septembre 2019

Ces vérités qui fâchent les harceleurs

   Chaque absence de mon logement me permet de discerner ce qui est directement lié au harcèlement ou non. La dernière à pu confirmé, si ce n'était déjà fait, que la disparition instantanée des démangeaisons faciales, des apnées, des élancements similaires à des piqûres d'aguilles plus ou moins douloureuses dans les extrémités des doigts des mains le plus souvent, ou orteils de pied, ou oreilles, était dûe à l'éloignement de mon logement.    A chaque retour, les douleurs reprennent, de manière subtile au début,... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 septembre 2019

Jusqu'à la prochaine salve

   C'est ce que je me dis chaque fois que je m'adonne à quelque tâche que j'ai laissée en plan, durant les semaines voire les mois, pendant lesquels le harcèlement est particulièrement intense et violent. Dès que je retrouve un peu de sommeil, et qu'un regain d'énergie surgit du fond de mon épuisement, je le saisis comme on saisirait une bouée de sauvetage en pleine mer, et m'y accroche dans le but de faire le plus de choses possible dans le temps qui m'est imparti, jusqu'à la prochaine salve, donc.    Ce sursaut... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2019

Les bras vides de Morphée

   Combien en ai-je essuyé de ces nuits sans sommeil ? Les jambes moulinant dans un vide inutile, les yeux rivés vers des chiffres luminescents, affichant des heures défilant froidement vers le petit matin, j'essaie chaque fois de survivre aux tirs d'ondes électromagnétiques et au rire gras des harceleurs juste au-dessus de ma tête, les doigts boudinés à force d'oeuvrer à ma torture. 00h14, 00h28, 00h42, 00h49, 1h40, 1h54, 2h02, 2h14, 2h41, 2h52, 3h03,3h22, 4h14, 4h29, 5h05, 5h56, 6h17,6h57, 7h15, et 7h30 le radio... [Lire la suite]
27 juillet 2019

Ma chambre, ni plus ni moins qu'un lieu de torture

   Pas dormi depuis hier matin, vendredi 26 juillet, réveillée à 7 h. Nous sommes samedi 27 juillet, il est 17 h, soit 34 h que je n'ai pas dormi. Pas eu le droit à la sieste non plus, et le soir n'est pas encore venu. J'ai connu pire, mais c'est très difficile tout de même. La nuit dernière, les tirs d'ondes électromagnétiques (torture électronique) se sont essentiellement concentrés dans mon cou, provoquant étouffements sur étouffements, à chaque fois, dès que je m'apprêtais à sombrer dans le sommeil. Les quelques... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Ceci est mon coeur

   ... Un organe en peine, soumis à de multiples assaults perpétrés par les crétins au-dessus de ma tête. La semaine passée, au moment d'un des nombreux pics que le harcèlement électromagnétique inflige, mon cœur a battu son record de bpm (battement par minute)... au repos, soit 202. On voit aussi sur le deuxième schéma une interruption du rythme cardiaque (en bas à gauche), comme si j'avais arrêté de respirer.      La nuit dernière, un énième tir d'ondes dans le cou, provoqua à son tour un énième... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juillet 2019

Anniversaire

   Cela fait cinq ans jour pour jour que j'habite dans ce logement. Les hostilités essentiellement sonores et autres mouvements d'intimidation ont commencé dès les premières semaines. Au bout de quelques mois vint s'ajouter un matériel high-tech d'où surgit la Torture Electronique ou Harcèlement ElectroMagnétique.    Dans un premier temps, les tortionnaires occupant le logement au-dessus de ma tête, ainsi que leurs pions dévoués, ignares dans le domaine des ondes électromagnétiques, et des différentes fréquences,... [Lire la suite]
17 juillet 2019

Je ne faisais que rentrer chez moi.

   La nuit du 14 au 15 juillet fut blanche et très pénible. Là aussi, plusieurs hypothèses sont possibles. La blonde s'est peut-être cassé un ongle, ou son compagnon aura fait une rayure sur sa BMW rutilante, ou bien encore un ou une refoulé(e) de service aura éprouvé le besoin de satisfaire au plus vite ses inavouables pulsions pendant l'absence desdits propriétaires.    J'imagine assez bien la kapo, au style Je suis Charlie, du genre bouleversée à l'annonce de la reprise de la chasse à la baleine dans la mer du... [Lire la suite]
04 juillet 2019

Le pouvoir crétin de coucher ou lever le pouce

   Pour les harceleurs, il semblerait que le plaisir à faire mal se décuple en sachant leur proie dans l'incapacité de connaître la raison d'un tel acharnement. Tout est facteur de toute-puissance, de niaises roucoulades aux hostilités les plus scolaires, ils représentent une dimension dans la médiocrité connue d'eux seuls.    Aucun des éléments de cette gentille famille n'est capable de se permettre, ne serait-ce qu'en tête, le transfert de ce qu'ils font subir à autrui, sur leurs propres enfants. Leur est-il... [Lire la suite]
13 juin 2019

L'apnée de trop

   Des apnées provoquées par des tirs d'ondes électromagnétiques dans le cou, j'en ai déjà subies une certaine quantité depuis le début du harcèlement, et j'en subirai encore, à l'instar de celle de la nuit du 31 mai au 1er juin 2019 où une énième onde, sévère, provoqua une apnée mémorable, comme déjà tant d'autres. Inutile de dire que les quelques secondes qu'il me fallut pour reprendre mon souffle durèrent une éternité. Ce n'est pas la première fois que cela arrive, en revanche, la nouveauté fut la douleur qui suivit. Ça,... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 15:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,