16 novembre 2017

Matraquage

  Depuis quelques jours mon harcèlement a repris de manière féroce, et ma désobéissance me coûte chère. Les tirs d'ondes électromagnétiques de tout acabit fusent en direction de ma tête et de tout mon corps, des ondes courtes, des modérées, des longues, provoquant tantôt nausée, sensation de piqûres d'aiguilles, échauffement dans la tête, déflagrations intracrâniennes, sursauts dûs à la puissance des tirs, etc.   Outre mon refus d'obéir à leurs injonctions m'ordonnant de ne pas broncher CHEZ MOI, cette recrudescence de la... [Lire la suite]

07 novembre 2017

Séquelles

  Malgré une baisse (pour le moment) de l'intensité de mon harcèlement, la fatigue est prégnante, et les pertes de mémoires récurrentes. Je continue également de transformer les mots, comme par exemple intensité que je viens d'écrire ci-dessus, persuadée que sa véritable orthographe était intensivité, alors que je n'avais jamais fait de telles erreurs avant d'être harcelée par tirs d'ondes électromagnétiques directement dirigés vers ma boite crânienne.   L'épuisement est général même si je dors mieux, et mes nuits... [Lire la suite]
25 octobre 2017

Le flagorneur

  C'est peut-être le pire et le plus pervers dans les différents comportements qu'on peut débusquer chez les harceleurs, citoyens ordinaires, je le rappelle, et s'affirmant dans l'art de nuire. Le harceleur flagorneur donc, caresse tout son monde dans le sens du poil. Il ne passe pas inaperçu dans le sens où son apparente sympathie interpelle forcément le commun des mortels, insouciant, voire naïf des véritables intentions de celui qui flatte avec une obligeance déconcertante.   Un des individus qui participe à mon... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2017

En mode survie

  Chaque soir, en rentrant chez moi et après avoir refermé la porte de mon logement, je suis en mode survie. L'ambiance malsaine emplit tout l'air respirable, et une sorte d'apnée à durée indéterminée commence alors.   Je ne peux m'empêcher d'imaginer une araignée tapie dans un coin du mur, celui au-dessus de ma tête, là où se tiennent les harceleurs, aux aguêts de leur proie et leur piège parfaitement tendu, au fil près. Si j'ai cette chance que le harcèlement ne me poursuive pas hors de mon appartement, je ne peux que... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Précision sur le harcèlement

  Pour information, et faciliter cette dernière par rapport à toute personne étrangère au harcèlement dont je fais état, et qui passerait en cet endroit, je précise que je suis victime de harcèlement électromagnétique, lequel consiste pour des individus malveillants, en l'occurence les voisins de l'appartement mitoyen au mien, à m'envoyer des ondes essentiellement dans la boite cranienne par l'intermédiaire d'un matériel High-tech. Il ne me semble pas tirer par les cheveux en 2017, d'admettre que la wi-fi, un pointeur laser, un... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 septembre 2017

“Mais qu'est-ce que je leur ai fait ?”

  C'est la question que je me suis posée au coeur d'une nuit de torture sous les ondes. Combien en ai-je reçu ? J'ai arrêté de compter après 50, et serré les dents, le cerveau en ébullition. Un peu de plus et j'aurais prié Dieu, auquel je ne crois pas, de m'accorder sa grâce, mais encore faut-il que j'ai commis un sacré péché pour subir un tel châtiment.  Je comprends mieux maintenant les personnes qui se réfugient dans la religion quand elles ont tout perdu, ou qu'elles se trouvent au pied du mur et dans une situation... [Lire la suite]

07 septembre 2017

Fragile

      Si les deux dernières semaines ont été les plus calmes depuis que je survis en cet endroit, le harcèlement n'a jamais vraiment failli à sa bonne exécution. Depuis deux nuits les réveils ont repris, bardés de ces petits tirs d'ondes hypocrites, juste assez puissants pour briser mon sommeil et l'espoir fou que cela s'arrête.   J'entends toujours les mêmes pas au-dessus de ma tête, comme autant d'injonctions m'ordonnant de ne pas bouger, pas broncher, ni même respirer si possible. Cependant, je constate une... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:19 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 septembre 2017

Vigilance

  Après un virus carabiné et extrêmement violent dont je me remets tout juste, les harceleurs ont mis la pédale douce quant à ma maltraitance. Je rappelle que pour les victimes de privation intentionnelle de sommeil par ondes électromagnétiques, le déficit immunitaire est tel, que la sensibilité à tout germe, toute bactérie, exacerbée.   Notre sensibilité à des virus comme celui de la grippe ou d'une simple gastro-entérite équivaut à celle de personnes âgées, et nous met donc en situation de danger immédiat face à ce qui... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 août 2017

Le doux parfum de la normalité

  Chaque absence prolongée de mon logement me renvoie à tous les possibles. J'ai l'impression alors d'avoir fait un cauchemar bien trop long et de me réveiller enfin, l'esprit ensoleillé. L'environnement est alors éblouissant, l'herbe plus verte, l'odeur des fleurs plus capiteuse, et le paysage s'offrant à mes yeux fait perler ces derniers, reconnaissants de s'être à nouveau ouverts sur quelque chose de beau.   J'ai envie de remercier toutes celles et ceux qui me sourient, insouciants de ce à quoi je crois avoir échappé, et... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juillet 2017

Les petits pas (suite)

  Impossible de savoir ce qui fait que telle nuit les harceleurs vont me canarder toutes les 10 minutes de tirs d'ondes électromagnétiques, et que telle autre ils vont me laisser dormir. Une chose est sûre, quand la nuit est épouvantable cela veut dire que le pion au-dessus de ma tête n'est pas venu pour dormir mais pour me réveiller.   Je ne pense pas, en effet, que la crapule du moment se mette en tenue de nuit, afin de s'enfouir dans les bras de morphée, mais se fait plutôt livrer des pizzas, ou autres hamburgers afin... [Lire la suite]