26 mai 2018

Pourquoi mes voisins-harceleurs ne me tuent-ils pas ?

  Un bon tir d'ondes électromagnétiques radical et l'affaire serait terminée. Moi, je pourrais enfin dormir, seulement voilà, on ne se lasse pas d'un jouet si facilement, et je suis un jouet fort attractif. Peu d'individus, en effet, peuvent se permettre de s'amuser avec un être vivant, sensible et pensant, et en faire ce qu'ils veulent.   Plus généralement, ce divertissement est réservé aux quelques autocrates influents, et dans des pays au sein desquels la dictature est à la mode. Alors, que des citoyens ordinaires en... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 19:37 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2018

Fête des voisins ? Pffff...

Posté par Elea LP à 19:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2018

Le triomphe des dégonflard(e)s

  Les bourreaux m'ont laissée dormir près de 5 h d'affilée. Dois-je leur rendre grâce de ce fallacieux accès de générosité, alors qu'un ultime vaisseau vient d'éclater dans mon œil gauche, non en raison d'un tir d'onde électromagnétique à cet endroit, mais plutôt dû à un épuisement général auquel je ne peux échapper ?   Je les imagine du haut de leur petite gloire, gloussant avec sans doute la même extase et désinvolture que celles de tout exécutant de bas-étage qu'on trouve à la pelle, parmi une multitude de moutons... [Lire la suite]
20 mai 2018

A l'attention du pion au-dessus de ma tête

  Nous sommes le dimanche 20 mai 2018, c'est le week-end de la Pentecôte, et je ne dirais pas que les propriétaires, mais plutôt les habitués du logement puant au-dessus de ma tête sont absents. Un pion, élément de la famille, ou ami, était donc chargé cette nuit et peut-être lui ou un autre pion la nuit précédente, de me canarder de tirs d'ondes électromagnétiques afin de satisfaire son petit ego de persécuteur en mal de pouvoir,  à l'instar de tous les participant(e)s à mon harcèlement. Je m'adresse donc au capo de la nuit... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 16:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2018

Torturée avec interdiction de s'énerver

  Hier soir, je suis rentrée du travail fatiguée comme à mon habitude, ayant oublié depuis belle lurette ce que voulait dire être en forme. Les hostilités sonores ont commencé aussitôt après avoir refermé ma porte d'entrée derrière moi, mais je les ai ignorées, faute de mieux et d'envie.   A un moment donné, j'ai entendu une femme dans la rue dire à ce qui semblait être une copine, "Oh ! Je me suis fait mitraillée, bombardée !" en parlant de sa voiture soit-disant sale, ensuite, le silence total s'est installé durant un... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mai 2018

Travailler malade

  Continuer à travailler tout en étant malade en raison du harcèlement, est un exercice périlleux. Je n'arrête pas de tricher de manière à me trouver toujours sur le fil entre exercer une activité suffisante pour assurer ma sécurité financière, voire mettre un peu d'argent de côté pour payer un avocat en cas de procédure judiciaire, et parvenir à me reposer pour ne pas mettre le peu d'énergie qui me reste dans la ligne rouge. Je jongle donc, en inventant ici des indisponibilités et là des possibilités de travailler sans trop... [Lire la suite]

13 mai 2018

Tryptique perfide

  Il existe trois catégories de persécuteurs dans le harcèlement collectif dont je suis la cible, les harceleurs ultra-actifs et premiers concernés par mon odieuse présence de femme seule et forcément indésirable pour une meute en mal de gloire, les harceleurs proches des premiers, composés d'éléments familiaux, frères, sœurs, oncles, tantes, cousins, et d'amis, enfin les harceleurs ponctuels, investis de manière diffuse, et pas forcément conscients du désastre qu'il peuvent générer, en raison de leur complicité le plus souvent... [Lire la suite]
18 avril 2018

Torture (au laser ?)

  Hier soir, en me couchant, j'imagine que j'ai dérangé Monseignôre et comparses. Les seigneurs et maîtres du bunker au-dessus de ma tête m'avaient laissée dormir la nuit précédente pour des raisons X, comme d'habitude, et ils ne l'entendaient manifestement pas de la même oreille la nuit d'après. Après quelques tirs d'ondes électromagnétiques, dont le fameux tic précurseur, histoire de bien viser, là aussi j'imagine, je ripostai en mettant mon magnéto en route (témoignage audio de ce que mes bourreaux me font subir) côté droit de... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 19:17 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,
15 avril 2018

Personne ?

    La nuit dernière, après quelques tirs d'ondes électromagnétiques de circonstance, afin, j'imagine, de ne pas laisser retomber la pression exercée à mon encontre, les harceleurs m'ont laissée dormir. Cela méritait d'être mentionné, étant donné la rareté des fois où ils me laissent embrasser les bras de Morphée, même après le lever du jour.   Cela dit, et malgré ce jour dominical, à 7 h 45 j'étais réveillée, et à 9 h, debout, routine étant prise des réveils multiples. Aussi, contrairement à tous les autres jours,... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 10:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,