13 mai 2019

L'hôpital psychiatrique, la rue ou la tombe

    Les harceleurs, selon leur bon vouloir d'autocrates, ont à choisir entre ces trois options concernant la disparition de leur proie. Suivant comment la cible va réagir, ils pourront éventuellement changer de direction en cours de route, sans aucun problème, le temps est de leur côté. Si par exemple une des options choisies est la rue, ils essaieront de faire perdre son travail à la cible, de manière à ce que privée de son gagne-pain, et incapable de retrouver un autre emploi en raison de la torture subie, tirs... [Lire la suite]

08 mai 2019

Perinde ac cadaver

   Les nuits blanches ou quasi-blanches dépassent de nouveau en quota les nuits correctes sur une semaine. Si la privation intentionnelle de sommeil en tant que telle est une torture, que dire lorsqu'elle utilise pour ce faire, des tirs d'ondes électromagnétiques envoyés tout droit dans le cerveau d'une cible ? Rien, il n'y a rien à dire de plus.    Le sadisme ne s'explique pas, ni la médiocrité des individus qui perpétuent une telle abjection. Pourtant, les questions surgissent avec toujours autant de verve,... [Lire la suite]
04 mai 2019

Sa kommandantur en pleine occupation nocturne

   Troisième nuit quasi-blanche d'affilée, la pire d'ailleurs, sur les trois. Pas grand chose à dire sur les tortionnaires du moment, toujours aussi planqués dans le logement dédié à la brutalité. Durant mes multiples tentatives d'endormissement, j'imaginais une bande d'ados concentrés sur leur toute nouvelle console, avec cette frénésie des mains tremblantes d'excitation sur la manette offrant tout un panel de possibilités pour tuer l'ennemi du jeu dernier cri, sauf que, les tortionnaires ne sont pas une bande d'ados, la... [Lire la suite]
01 mai 2019

Pion payé double ?

   Si je fais la rétrospective des nuits durant lesquelles j'ai été le plus ciblée par tirs d'ondes électromagnétiques depuis cinq ans, et même si il y a une part aléatoire dans l'intensité ou la modération du harcèlement, suivant les humeurs des pions, leur disponiblité, leur degré de sadisme à tel moment, etc., il apparaît néanmoins que les nuits du mardi au mercredi arrivent statistiquement en tête en matière de brutalité.   Je n'y ai pas échappé cette nuit, malgré que les tirs d'ondes n'aient plus rien à voir... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 avril 2019

Qui ? Comment ? Pourquoi ?

   Les harceleurs auront beau s'adonner à toute les privations de sommeil possibles à mon encontre, et toutes ces autres hostilités qu'ils affectionnent tant, ils ne m'empêcheront jamais de me poser ces trois questions. Les hypothèses pour y répondre, je les soulève régulièrement depuis 2015, via ce blog, mais également par l'intermédiaire d'un dictaphone sur lequel je témoigne quasiment tous les jours.    Au départ, je comptais m'enregistrer à l'extérieur de chez moi pour plus de discrétion, mais j'ai bien vite... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2019

Une main sur le berceau

   La dernière fois que je les ai vu tous les deux ensemble, ils étaient endimanchés comme pour partir à une soirée. Cette fois ils avaient un landeau en plus. Ce n'était donc pas une hallucination, un nourrisson vient d'arriver dans le logement au-dessus de ma tête, celui d'où part le harcèlement électromagnétique. Même moi, pourtant maltraitée depuis des années par ce noyau familial insoupçonnable, j'ai quelque peine à croire que ce jeune couple qui passe sous mes fenêtres soient les éxécuteurs de ma bonne santé, les... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 18:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

16 avril 2019

Sursitaire

   Une baisse significative du harcèlement, notamment la nuit, ne me fait pas pour autant nourrir l'espoir fou qu'il prenne fin totalement. Les harceleurs sont toujours présents, trônant sur leur territoire, sans pour autant négliger le mien qu'ils estiment toujours comme leur appartenant. Quant au matériel, tapis dans tous les coins de leur immonde domicile, il se déclenche, essentiellement sur mes appareils électriques, et au bon vouloir des tortionnaires, même ces derniers en veille, estimant, là encore, ou plutôt... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 09:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 avril 2019

Les banderilles invisibles

   Dans le monde de la tauromachie le mot trastos correspond au matériel que l'on donne à un homme, une fois ce dernier devenu matador. Ledit matériel est composé de piques, ayant pour but dans un premier temps d'exciter le taureau en le ciblant au garrot, ensuite de provoquer des hémorragies et un épuisement plus rapide. Dans un second temps, on utilise des banderilles afin de cisailler les nerfs, toujours au garrot, de manière à ce que le taureau n'ait plus les moyens de relever suffisamment la tête pour charger. Pour... [Lire la suite]
19 mars 2019

Les coulisses d'un pouvoir

   C'est au 1er étage que ça se passe, au coeur d'un immeuble parmi d'autres immeubles, planté dans un quartier paisible parmi d'autres quartiers, à la vue de tous les passants, et, cruel paradoxe, à l'abri de tous les regards.   Le harcèlement électromagnétique se poursuit, sans l'image et sans le son, assassinant lentement comme un poison se distillant dans le sang d'une proie consciente, mais impuissante. Il est des poisons qui mettent des années à agir, et dont on ne trouve les traces nulle part. Le harcèlement... [Lire la suite]
13 mars 2019

Eructations en folie

   Moi aussi, je suis au-dessous des 7 heures, très largement même, depuis plus de six ans maintenant, et ce n'est pas en raison d'écrans allumés trop longtemps, ni d'un travail aux horaires décalés. A l'instar de centaines d'autres personnes en France, mon sommeil est rompu en raison d'individus profondément malveillants m'envoyant des tirs d'ondes électromagnétiques dans le crâne et dans tout le corps à un rythme soutenu. Malgré toute la subtilité qu'ils déploient parfois, selon quel pion est aux commandes, aucun répit... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 17:07 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :