11 août 2019

L'expérience de Solomon Asch

   Dans le harcèlement électromagnétique et en réseau, l'effet de groupe a sa part. Comment priver de sommeil et ne laisser aucun moment de répit à une personne seule, sans la participation d'un certain nombre d'individus dévoués et subordonnés à cette perpétration de la maltraitance ? A l'instar de celles que j'ai surnommées les glousseuses et autres jeunes coqs en verve, acharnés pendant les premières années de mon installation dans ce logement à me brutaliser sous toutes les formes possibles, le harcèlement n'aurait pu se... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 août 2019

LaBlonde et sa haine, ou l'histoire d'un trouble mental

   Avec les années, j'ai pu voir son sourire s'élargir à mesure que ma santé déclinait. Elle est jeune et jolie, vient d'avoir un enfant, et semble respirer la vie à plein poumons, alors que les miens sont en peine. Que lui manque-t'il donc ? Le pouvoir de briser une autre femme, c'est ça ? A l'instar de son compagnon, elle brandit la nuisance que je semble représenter pour ce jeune couple comblé et leurs enfants, comme un virus qu'il faut éliminer à tout prix.    Je suis devenue, à moi toute seule, la... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 19:32 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 juillet 2019

Les hontes de Rosa Parks

   Pour rappel, le 1er décembre 1955, Rosa parks, afro américaine âgée alors de 42 ans, se vit infliger une amende de 15 dollars parce qu'elle avait refusé, assise dans un autobus, de laisser sa place à un blanc.  Si cette stigmatisation, accompagnée d'un comportement profondément arriéré contre la population noire, sévit encore de nos jours de manière moins admise, voire réprimandable d'un point de vue judiciaire, mais néanmoins encore bien présente, c'est parce que l'homme n'est pas un être civilisé, mais un être... [Lire la suite]
27 juillet 2019

Ma chambre, ni plus ni moins qu'un lieu de torture

   Pas dormi depuis hier matin, vendredi 26 juillet, réveillée à 7 h. Nous sommes samedi 27 juillet, il est 17 h, soit 34 h que je n'ai pas dormi. Pas eu le droit à la sieste non plus, et le soir n'est pas encore venu. J'ai connu pire, mais c'est très difficile tout de même. La nuit dernière, les tirs d'ondes électromagnétiques (torture électronique) se sont essentiellement concentrés dans mon cou, provoquant étouffements sur étouffements, à chaque fois, dès que je m'apprêtais à sombrer dans le sommeil. Les quelques... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Ceci est mon coeur

   ... Un organe en peine, soumis à de multiples assaults perpétrés par les crétins au-dessus de ma tête. La semaine passée, au moment d'un des nombreux pics que le harcèlement électromagnétique inflige, mon cœur a battu son record de bpm (battement par minute)... au repos, soit 202. On voit aussi sur le deuxième schéma une interruption du rythme cardiaque (en bas à gauche), comme si j'avais arrêté de respirer.      La nuit dernière, un énième tir d'ondes dans le cou, provoqua à son tour un énième... [Lire la suite]
Posté par Elea LP à 11:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juillet 2019

Anniversaire

   Cela fait cinq ans jour pour jour que j'habite dans ce logement. Les hostilités essentiellement sonores et autres mouvements d'intimidation ont commencé dès les premières semaines. Au bout de quelques mois vint s'ajouter un matériel high-tech d'où surgit la Torture Electronique ou Harcèlement ElectroMagnétique.    Dans un premier temps, les tortionnaires occupant le logement au-dessus de ma tête, ainsi que leurs pions dévoués, ignares dans le domaine des ondes électromagnétiques, et des différentes fréquences,... [Lire la suite]

18 juillet 2019

Comme une aiguille dans l'oeil

   C'était la nuit dernière, je ne pourrais pas dire l'heure. J'enchaînais alors ma troisième nuit quasi-blanche depuis le dimanche 14 juillet. La douleur fut brève, mais intense. La dernière fois que j'ai ressenti une telle douleur dans l'oeil, c'était en 2013, suite à une piqûre d'anesthésie cette fois, effectuée pour enlever un orgelet, lequel avait germé en raison d'une infection, provoquée par un ultime vaisseau qui avait éclaté dans l'oeil, lui-même provoqué par une excès de fatigue, induit par des tirs d'ondes... [Lire la suite]
17 juillet 2019

Je ne faisais que rentrer chez moi.

   La nuit du 14 au 15 juillet fut blanche et très pénible. Là aussi, plusieurs hypothèses sont possibles. La blonde s'est peut-être cassé un ongle, ou son compagnon aura fait une rayure sur sa BMW rutilante, ou bien encore un ou une refoulé(e) de service aura éprouvé le besoin de satisfaire au plus vite ses inavouables pulsions pendant l'absence desdits propriétaires.    J'imagine assez bien la kapo, au style Je suis Charlie, du genre bouleversée à l'annonce de la reprise de la chasse à la baleine dans la mer du... [Lire la suite]
10 juillet 2019

L'effet Lucifer

   La fatigue n'a pas encore eu raison de ma quête effrenée, presque vitale, quant à savoir pourquoi la torture est passible de s'exercer dans un cadre privilégié, en dehors de tout contexte pouvant la laisser germer ou la favoriser.      L'effet Lucifer, écrit par Patrick Clervoy, est un livre de plus, tentant d'expliquer les différents phénomènes permettant à la cruauté, non seulement d'éclore mais de se perpétrer sans limite. L'auteur nous parle de bourreaux ordinaires, c'est-à-dire d'individus dits... [Lire la suite]
04 juillet 2019

Le pouvoir crétin de coucher ou lever le pouce

   Pour les harceleurs, il semblerait que le plaisir à faire mal se décuple en sachant leur proie dans l'incapacité de connaître la raison d'un tel acharnement. Tout est facteur de toute-puissance, de niaises roucoulades aux hostilités les plus scolaires, ils représentent une dimension dans la médiocrité connue d'eux seuls.    Aucun des éléments de cette gentille famille n'est capable de se permettre, ne serait-ce qu'en tête, le transfert de ce qu'ils font subir à autrui, sur leurs propres enfants. Leur est-il... [Lire la suite]