05 mars 2017

Fête des Grands-Mères vachiale

  Hier soir, je me suis quelque peu épanchée au téléphone avec une des seules personnes non concernée par le harcèlement électromagnétique et qui me croit. En me demandant si les harceleurs me laissaient quelque répit le dimanche, je n'ai pu m'empêcher de rire. Il faut se mettre aussi à la place des individus non concernés par cette ignominie, lesquels imaginent encore quelques scories d'humanité sous l'enveloppe des crapules qui nous persécutent, comme si ce jour dominical représentait encore pour eux un espace-temps à... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mars 2017

Les assassins aux mains propres

Les tirs d'ondes électromagnétique provoquantdes envies suicidaires se situeraientà une fréquence de 6,6 Hz. Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
Posté par Laproscrite à 18:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2017

Se contrôler, canaliser sa colère

  Le caractère insoupçonnable des harceleurs, la privation récurrente de sommeil, les actes de malveillance quotidiens, et l'impossibilité de pouvoir prouver sa maltraitance, oblige la cible à se dominer à chaque instant.   Retenir ainsi sa colère, ce besoin quasi irrépressible d'en découdre avec ses bourreaux demande une énergie folle, et un mental suffisamment solide et résilient afin d'éviter le dérapage lequel pourrait avoir de fâcheuses conséquences. Pour autant, refouler cette envie impérieuse que justice soit enfin... [Lire la suite]
26 février 2017

Stop harcèlement électromagnétique

Enregistrer
Posté par Laproscrite à 12:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 février 2017

Dans leur tête

Sculpture du bouc émissaire de C. JONGEN 2012   Parvenir à évacuer l'idée de gratuité dans tout acte quel qu'il soit, permet de reconstituer la raison de ce qui fait l'homme, et se réconciler en quelque sorte avec lui. On le voit dans tout crime dont l'auteur est jugé comme n'étant pas responsable de ses actes, qu'il n'y a pas pire comme finalité pour la victime et l'entourage de cette dernière. Il leur faut un motif, une raison sous peine de ne jamais pouvoir faire le deuil.   Il en est de même avec cette “méchanceté... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
18 février 2017

Voisins vigilants, vous dites ?

Enregistrer Enregistrer
Posté par Laproscrite à 10:08 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

16 février 2017

Une sinistre banalité

  L'autre fois, je repensais à ces faits divers récurrents, meublant en de sombres entre-filets, les Unes politiquement insipides des différents journaux offerts aux yeux soit blasés, soit révoltés des “honnêtes citoyens” que nous sommes. Je remarquais que le plus souvent les crimes par arme blanche sont provoqués par des coups de couteaux multiples, d'où les titres au nombre extraordinaire de coups portés, comme si en multipliant son acte, l'auteur tentait de tuer aussi l'assassin en lui, seul façon de supporter l'insupportable.... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 février 2017

La goutte d'eau

  Outre les ondes, il est quasiment impossible pour une personne harcelée comme je le suis de prouver à toute autre qui ne le vit pas, cette multiplicité d'échos distribués au quotidien sur ce terrain aussi miné que minant qui me sert de logement, et m'engageant un peu plus chaque jour vers la perte de ma raison. A l'instant, un bruit de moto a surgi du fin fond des murs au moment où j'ai eu ce malencontreux réflexe de tousser.   Il y a une dizaine de minutes c'était un aboiement de chien qui se manifestait lors de mon... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 17:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2017

STOP harcèlement

Enregistrer Enregistrer Enregistrer
Posté par Laproscrite à 17:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2017

La gorgone ordinaire

  La semaine dernière je l'ai vue. Alors que je ne croise que la carrosserie vide de sa voiture depuis des mois, véhicule quasi-omniprésent dans mon entourage partout où mes yeux se tournent, changeant de place rarement, mais toujours déserté par sa propriétaire, la semaine dernière je l'ai vue.   C'était un samedi matin, ma caméra était en route au-dessus de ma porte d'entrée, et j'ai enfin pu voir la voiture couleur rouille se déplaçer avec ma voisine à son bord, l'air de rien, innocente jusqu'au bout de sa banalité.... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :