10 décembre 2015

Retour de l'Hôtel de Police

 A mon entrée dans le hall, je suis malheureusement tombée sur la même personne à l’accueil, celle qui n’avait pas compris la première fois ce que signifiait "harcèlement collectif", heureusement que je n'avais pas mentionné le harcèlement en réseau. Il avait fallu décortiquer le terme, lui donner d'abord la définition du mot harcèlement et ensuite celle du mot collectif, puis faire le lien entre les deux. Cela dit, je lui aurait parlé quechua qu'elle n'aurait pas eu l'air plus perplexe. Pour la deuxième main courante, elle... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 17:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2015

Nuit rousse

  Il est arrivé ce que je craignais de pire dans la nuit du 6 au 7 décembre, nuit mémorable. Celui ou celle qui m'a mitraillé le crâne d'ondes électromagnétiques, a manifestement laissé un de ses doigts appuyé sur le bouton, manette, ou gachette de son diabolique appareil.   Difficile de retranscrire fidèlement ce qui s'est passé exactement, car je suis rentrée dans des délires fiévreux. J'ai même hésité quelques jours avant de le mentionner ici, manquant de mots, et désavouant sans doute aussi en taisant, ce qui me semble... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2015

J'ai pété aux toilettes !

  Difficile de rendre la nature de ce blog un peu plus gaie, étant donné son dramatique contenu. Cependant, il se passe parfois des moments où les harceleurs font preuve d'une telle crétinerie, que cette dernière mérite d'être mentionnée, rien que pour son côté aussi absurde que rigolo. Mes voisins ont plusieurs emplois, tantôt z'ondeurs, tantôt guetteurs, tantôt parasites sonores, ils sont aussi capables de répliquer dans des moments qu'on aimerait garder pour soi, ceci est valable pour chacun de mes passages sous la douche,... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2015

Bienvenue à Zombiland

  Entre les quelques moments d'accalmie connus la semaine dernière et maintenant, j'ai l'impression d'avoir commis un crime. J'aurais égorgé un enfant que la réaction de mes adorables voisins n'aurait pas été pire, sauf que je n'ai rien fait de plus ou de moins que la semaine dernière, à part mis ma machine à laver à tourner peut-être...   Toujours est-il que les nuits s'enchaînent avec ces réveils multiples perpétrés par les mêmes armes muettes et ravageuses, et je ne sais si c'est l'acte en lui-même, ou son absence de... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 décembre 2015

Fin de la trêve

      Difficile de savoir ce qui motive réellement les harceleurs en groupe. On peut supposer que le contentement d’appartenir à une communauté, la satisfaction éprouvée à nuire, mêlée à ce sentiment de toute-puissance, enfin, tout cet ensemble fielleux participe à l’exaucement d’un vœu profondément malsain, qui peut enfin s’exprimer et trouver sa légitimité grâce au nombre. Difficile également de savoir ce qui provoque parfois un relâchement de la part des harceleurs, et si un évènement délencheur implique chez ces... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 12:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 décembre 2015

Ondes longues

  Après quelques jours d’accalmie, soit cinq ou six réveils nocturnes maximum, ce qui équivaut pour une personne ciblée par ondes électromagnétiques à des nuits d’une exceptionnelle qualité, me voici de nouveau confrontée, et ce, depuis la nuit dernière, à des ondes démesurément longues, et distillées à un rythme à peu près égal, je suppose, à la haine que me voue leur auteur, c’est-à-dire, sans quasiment aucune interruption.   Auteure avec un "e", puisque j’ai eu le loisir de constater ce matin en allant travailler, le... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2015

Tremble

  En rentrant du travail, comme d'habitude, cinq minutes à peine après avoir refermée ma porte d'entrée qu'une voiture déboule pour se garer devant chez moi, bien près du mur. Je sors malheureusement trop tard pour alpaguer le conducteur ou la conductrice trop rapide (Le temps que je me rechausse). Comme d'habitude aussi j'ai été accueillie par des coups de perceuses savamment distribués à mon arrivée, et comme d'habitude, tout s'est arrêté d'un coup, attendant une réaction de ma part qui ne manqua pas d'arriver.   Comme... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2015

Le jour des enfants

  J’ai remarqué que les ondes étaient un peu moins intensives dans la nuit du mardi à mercredi. D’ailleurs, la nuit dernière a été particulièrement calme, cinq ou six réveils tout au plus, dont un à 5 h 30 comme d’habitude, mais sans relève cette fois, et les ondes nettement moins assidues. Bref, une nuit presque idyllique en comparaison de ce que je subis habituellement. Je me permets de supposer que mamie gâteau était aux commandes, ce qui est souvent le cas dans la nuit du mardi à mercredi, et qu’elle ne se trouvait... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

La relève

  Cette nuit, dès le coucher vers 23 h 15, les ondes ont surgi des murs comme à leur habitude, invisibles, assassines, et sans pitié. Elles ont mitraillé mon crâne de manière régulière, et pour une fois d'une intensité régulière également, ce qui ne change rien dans les faits à la torture subie, et j'ai eu droit, faute de mieux, à ce que j'appelle des rêves minutes, mon cerveau semblant se rebeller en zappant une énième fois le sommeil profond pour s'engouffrer, aux abois, dans des rêves insensés et diaboliquement rapides, deux... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :