27 juin 2016

Harcèlement intensif

  Extrêmement difficile de parvenir à dormir la nuit depuis une bonne semaine maintenant. Seules les micro-siestes me sauvent mais ne dépassent jamais les cinq minutes. Comme je reçois désormais des ondes électromagnétiques également dans la journée, je ne sais combien de temps je vais tenir.   Cependant, il se passe quelque chose d'étonnant dans le sens où je souffre beaucoup moins de la privation de sommeil qu'au début de mon harcèlement, du moins au niveau physique. La fatigue est là, certes, l'épuisement également à... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 15:18 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juin 2016

Journée internationale contre la torture

      Selon les derniers sondages, 54 % des français seraient favorables à la torture dans une situation de danger terroriste, comme par exemple infliger des décharges électriques dans le corps de l'ennemi, tout cela bien sûr dans un contexte exceptionnel. Un français sur cinq serait prêt à l'exercer lui-même. Un français sur deux n'aurait pas vraiment conscience que la torture, malgré son interdiction par l'ONU, est installée quasiment partout dans le monde. Les médias mentionnent qu'elle est exercée dans un pays... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 juin 2016

Marion, 13 ans pour toujours

  J'en avais parlé de manière trop succincte lors d'un dernier billet, Marion Fraisse, 13 ans, s'est suicidée par pendaison, je serais tentée de dire à été assassinée, le 13 février 2013, par la majorité de ses camarades de classe, et par la complicité passive de certains adultes choisissant d'ignorer le pire passant sous leurs yeux totalement étanches, à la détresse d'une adolescente broyée par le harcèlement.   Nora Fraisse à écrit un livre poignant sur le calvaire qu'a vécu sa fille, et cela n'a pas été simple. Ce... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juin 2016

Punition

  La nuit dernière, j'ai payé cher mon petit monologue à travers les murs. Je ne regrette pas. Cela prouve que mes tortionnaires ont entendu et n'ont pas apprécié. Chaque petit désagrément parvenant à leur conscience atrophiée, même si cette dernière doit les travailler peut-être autant de temps qu'une étoile filante met à passer sous nos yeux, vaut la peine.   J'ai donc eu droit à toutes sortes d'ondes, y compris les petites dernières que j'appellerais ondes chatouilleuses et dont les harceleurs sont friands, comme tout... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2016

Parler aux murs

  Je continue de parler aux harceleurs à travers les murs. Ils me répondent par des cris d'oiseaux, goléands et martinets, puis des claquements de portière de voiture. Je sais que les petits pioupious ce sont des martinets car en rentrant chez moi il y a quelques jours, des voisins parlaient de martinets dans les environs. Drôle de coïncidence.   A travers les murs, je leur ai dit ce matin que ce qu'ils faisaient était criminel et que cela se paierait un jour. J'étais étrangement calme, m'esclaffant à l'occasion, les tenant... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2016

Cris de goélands et ondes diurnes

image internet   Mon enquête sur les cris de goélands s'invitant à chacun de mes pauvres mouvements, avance. J'avais auparavant soupçonné un quelconque effet sonore comme on en trouve partout (cd, youtube, etc.) susceptible d'avoir imité le cri d'un goéland, et utilisé par les harceleurs pour se manifester dès que j'osais émettre le moindre son.   C'est sans doute le cas, cependant on peut y ajouter, étant donné le nombre de fientes d'oiseaux se situant, comme par hasard, pile au-dessous du logement de mes tortionnaires,... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 11:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 juin 2016

Arborescence d'un harcèlement complexe

  Après des mois de lecture, de recherche, d'agressions subies en tout genre, je n'ai aucune conviction autre que celle qu'on me cherche à me nuire, par des moyens profondément pervers. Le reste n'est que supposition. Aussi, je suppose ne pas être implantée, ni être espionnée par satellite, mais la victime d'un réseau de voisins extrêmement hostiles quant à ma présence à leur côté, estimant que je dois quitter les lieux car ils entendent strictement tout ce que je fais.   Est-ce que mon logement a été hypersonorisé de façon... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 17:21 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2016

Malade donc coupable, forcément coupable

  Une énième rhinopharyngite s'est invitée, sans crier gare comme à son habitude, à affaiblir mon organisme. L'infection dans mon corps est comme chez elle, et a finit par établir ses pénates dans un endroit où les défenses immunitaires en raison de la privation de sommeil, sont au plus bas.   Après renseignement, j'apprends qu'un adulte est susceptible d'avoir jusqu'à quatre rhinopharyngites par an. On peut facilement multiplier par trois en ce qui me concerne, ces épisodes infectieux. J'ai l'impression d'avoir un... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 18:34 - Commentaires [18] - Permalien [#]
13 juin 2016

De la banalité ordurière

  Les harceleurs ne s'encombrent plus de cette frilosité de départ consistant à ne pas y aller trop fort au niveau des ondes, au cas où la souillon aurait une réaction inattendue. Les tirs d'ondes sont donc perpétrés de manière aussi régulière que féroce, mes persécuteurs ayant fini par se persuader que leurs agressions intégraient désormais le domaine du quelconque, et n'ayant pas de scrupule à exercer, ma foi, ce qui ne relève plus pour eux que de la banalité.   Comme si mitrailler le crâne, et le corps tout entier d'une... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 juin 2016

Démangeaisons

  Toujours aussi interloquée de constater chaque matin, qu'une nouvelle nuit assassine vient de se dérouler, une énième fois dans l'indifférence générale, dans un lieu où la concentration d'individus au m2 est à son maximum. Des enfants crient dehors, joyeusement, avec cette insouciance que seule l'enfance permet. Des retraitées tirent leur caddie pour aller faire des courses, et passent sous mes fenêtres, comme à leur habitude, la routine ayant creusé son trou sur leur regard vide, innocent ou pas, informé ou pas de ma... [Lire la suite]
Posté par Elea_proscrite à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :