24 septembre 2016

Thé ou café ?

  Ce matin, réveillée par des tirs d'ondes nourris, comme au coucher. Du coup, j'ai demandé au harceleur de service si il ne voulait pas boire un petit café, et qu'il existait un moyen de profiter de la vie autrement qu'en mitraillant le crâne de sa voisine. Cela n'a pas semblé lui plaire dans le sens ou j'ai reçu un nouveau tir d'ondes en guise de réponse.   J'ai enchaîné en poursuivant : "Peut-être un thé alors ?", et là j'ai senti des piétinements teigneux au-dessus de ma tête. Pleinement réveillée j'ai continué en... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 17:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 septembre 2016

3 h 51

  C'est l'heure à laquelle je me suis levée pour soulager un besoin naturel. Un violent claquement de portière s'est fait entendre dès que j'ai eu le malheur d'ouvrir la porte des toilettes, sauf que d'habitude c'est durant la journée que les harceleurs s'adonnent à ce genre d'ânerie. La nuit, ils préfèrent me mitrailler le crâne d'ondes électromagnétiques, et jusqu'ici ils n'avaient pas trop le don d'ubiquité. Dans la journée, j'ai souvent eu cette impression prêtant à sourire, qu'un des pions faisait le pied de grue à côté... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 16:27 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2016

J'habite au rez-de-chaussée

  Ci-dessus affichette 210x148 mm scotchée sur la fenêtre de ma chambre il y a 24 h, côté cour, après deux nuits infernales passées sous des tirs d'ondes quasi-ininterrompus. J'envisage à terme, de faire de même côté cuisine, donc côté rue et très passant, et décrire au jour le jour, de manière succincte mais claire le quotidien de mon harcèlement. Pour le moment j'attends d'éventuelles réactions à ce premier affichage. Tirs beaucoup plus frileux la nuit dernière, mais je ne sais si il y a lien de cause à effet.
Posté par Laproscrite à 14:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2016

Camping

  La nuit du 16 au 17 septembre fut si terrible en matière d'assaut d'ondes électromagnétiques, du coucher au lever, que je fus fort heureuse d'une proposition de virée en camping, hors réseau, la tente igloo sous le bras, en plein milieu d'une forêt épaisse symbolisant pour moi sûreté et quiétude. Un retour à la nature dont l'homme reste décidément l'intrus.   J'ai regardé les papillons, les phasmes et les gerris flottant sur l'eau avec un certain ravissement, et me suis laissée bercée par le clapotis de la rivière en... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 17:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
14 septembre 2016

Harceleurs itinérants et permutables

  Après quelques jours d'accalmie, le harcèlement électromagnétique a repris, et le harceleur de la nuit dernière semble avoir pris un plaisir malin à jouer avec mon corps comme on joue du piano.   Les tirs d'ondes ont fusé d'abord dans ma tête, puis dans mon cou, mon abdomen, mon bassin, pour finir dans les jambes, et emprunté le même chemin à chaque tentative d'endormissement.   Une fois de plus j'ai interpelé mes bourreaux (au pluriel) quant à leur lâcheté, et une fois de plus les tirs d'ondes furent plus... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2016

La tentation d'exister

  Chaque matin se déroule à peu près de la même façon. Je suis réveillée par des tirs d'ondes électromagnétiques, mais plus modérés que durant la nuit, et dès que je me lève les harceleurs me font part de leur mécontentement à me savoir exister, par toutes sortes de petits bruits.   Le plus souvent ce sont des clics audibles, mais le cri des goélands s'invite aussi, soit par enregistrement, soit par l'intermédiaire de nourriture pour attirer les vrais oiseaux à des moments proprices. Lors de mon passage à la salle d'eau,... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 septembre 2016

"Bonne nuit les sadiques"

  Comme je l'ai récemment dit sur ce blog, j'interpelle mes harceleurs de plus en plus souvent, avec dernièrement quelques débordements que j'essaie de contrôler, histoire de ne pas m'attirer plus d'ennuis que je n'en ai déjà.   Le silence mordant qui régnait jusqu'ici à chacun de mes monologues lancés au coeur de la nuit, et avant une nouvelle salve d'ondes électromagnétiques, m'indiquait qu'is m'écoutaient sans toutefois en avoir la confirmation, jusqu'à il y a deux nuits. Manifestement, j'ai dit quelque chose qui ne leur... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:47 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 septembre 2016

Expectative

  Manifestement les harceleurs ont décidé de faire une pause. Hier, à part un tir d'onde relativement puissant durant ma sieste - j'ai tout de même décollé de mon canapé de la tête jusqu'au bassin – la journée fut calme, la nuit également.   Pour le tir en question, je soupçonne d'ailleurs la progéniture de la matriarche trônant au-dessus de ma tête d'en être responsable, car j'ai reconnu les petits pas caractéristiques d'un enfant courir de long en large, entendu le petit fils de la matriarche, complice malgré lui du... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2016

Z'ondes en repli ?

  Quelque mal à savoir ce qui se passe en ce moment. Si une voiture trône toujours sous mes fenêtres à mon arrivée devant ma pouille (entendu mon logement), et que ma surveillance est toujours de mise, les ondes quant à elles se sont calmées depuis mon dernier “pétage de plomb”.   Cela dit, je ne pense pas que mon petit monologue énervé ait eu une quelconque influence sur l'arrêt des ondes, mais plutôt que les harceleurs ont décidé d'adopter une autre stratégie que j'ignore. Depuis deux nuits, j'ai donc droit à un tir... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 19:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2016

Reprise des z'ondes

  Impossible de savoir qui était au-dessus de ma tête pour mitrailler cette dernière d'ondes électromagnétiques la nuit dernière. J'ai demandé à voix haute si c'était la propriétaire ou un de ses capos qui était de service, alors que j'essayais désespérement de trouver de sommeil.   J'ai senti un arrêt soudain, et en ai profité pour m'adonner à mon petit laïus habituel, mettant en cause la couardise des harceleurs, leur iniquité, leur demandant ce qu'ils me reprochaient, puis dénonçant au fur et à mesure que ma colère... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 14:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :