La nuit du 14 au 15 juillet fut blanche et très pénible. Là aussi, plusieurs hypothèses sont possibles. La blonde s'est peut-être cassé un ongle, ou son compagnon aura fait une rayure sur sa BMW rutilante, ou bien encore un ou une refoulé(e) de service aura éprouvé le besoin de satisfaire au plus vite ses inavouables pulsions pendant l'absence desdits propriétaires.

   J'imagine assez bien la kapo, au style Je suis Charlie, du genre bouleversée à l'annonce de la reprise de la chasse à la baleine dans la mer du Japon, ou mieux encore, la larme à l'oeil quand elle voit les conditions d'accueil des migrants, bref, une sensible. Loin de la torture donc, en apparence seulement, et pouvant ainsi s'autoriser à peu près tout, même se mentir à elle-même en se bardant de tous les oripeaux cités ci-dessus, à l'instar de la blonde et de son compagnon, forcément anti Rassemblement National, juste celui Familial pour exercer la torture, et donc tous deux éloignés du nazisme aussi sûrement qu'une épidémie de peste, sauf que... Ils auront beau cuirasser leur conscience en l'enrobant dans le velour d'une bien-pensance toute gauchiste, du citoyen émotif et empathique face aux malheurs d'autrui, cependant, et malgré toutes les proportions gardées comme je le dis chaque fois, leurs mains seront éternellement souillées par la torture, leur comportement restera celui-là même dont les nazis se sont emparés pour perpétrer les pires atrocités en se sentant toute légitimité à le faire.

   C'est là le grand point commun des différents bourreaux, ce sentiment de légitimité à exercer le droit de vie ou de mort sur quelqu'un. Les nazis l'avaient, tout comme les tueurs en série, ainsi que les dictateurs et autres terroristes vautrés dans le pus de la toute-puissance, l'ont. Si tant est qu'on daigne admettre ce comportement là comme pouvant s'exercer dans le civil, à l'échelle domestique, alors un premier pas vers la reconnaissance de ce type de harcèlement sera amorcé, enfin.

   Cette nuit-là, l'acte était plus que gratuit, et si j'ai parfois payé cher mes biens modestes mouvements de rébellion, cette fois-ci il ne s'agissait rien de tel, puisque j'était absente de chez moi tout le week-end. Dès mon retour, les hostilités sonores furent intenses, les tirs d'ondes électromagnétiques dans le cou fusèrent, infrasons, oiseaux, appareils électroménagers se déclenchèrent de manière intempestive, et des clics audibles m'accueillèrent en fanfare.

   Je rentrais juste chez moi, rien que cela, comme beaucoup de personnes j'imagine rentrent chez elles un dimanche soir. J'avais croisé des personnes d'une rare gentillesse tout le week-end, et pensais que le monde était peut-être récupérable, tout en tentant de repousser l'heure du retour. A peine après avoir refermé ma porte d'entrée que les relents du 1er étage se firent sentir. Les bipèdes haineux étaient au taquet, prêts à envahir tout l'espace respirable autour de moi de leur fiel de détraqués.

   C'est donc cette boue au-dessus de ma tête qu'on nomme des gens sympas ! Cette mélasse de citoyens s'octroient le statut d'êtres respectables sous le prétexte que le plus grand nombre ne les voit pas à l'oeuvre !!! Grosse voiture, grand logement, beaux enfants, noble travail, famille respectable seraient donc un passeport pour l'impunité ? Personne ne voit donc la crasse qui se niche derrière cette panoplie de fantoches ? J'habite dans un quartier aveugle, une ville sourde, un pays en friche.

29aout2019


Le 29 août prochain, comme l'année dernière, aura lieu la journée internationale des individus ciblés (Targeted Individual Day).
Pour rappel, les individus ciblés sont victimes de Harcèlement ElectroMagnétique ou Torture Electronique, et/ou Harcèlement en Réseau.

PS : La liste des pays mentionnés sur l'affiche ci-contre n'est pas être exhaustive.