Déployer l'artillerie lourde est de rigueur pour les individus atteints de toute-puissance. Dans un cadre plus sexuel, pour un homme complexé, c'est comme se la mesurer chaque jour dans l'espoir d'un miracle, si je puis me permettre. Bref, ignorer leurs hostilités est une véritable insulte pour celles et ceux qui s'échinent à faire étalage de tout le pouvoir qu'ils ont sur vous, et que vous choisiriez de ne pas prendre en considération, comme si je disais à un des harceleurs homme, ben, tu auras beau la mesurer, elle est insignifiante.

  Les seigneurs du château au-dessus de ma tête ont vraisembablement décidé de tester une énième fonction de leur petit appareil crasse, distributeur d'ondes électromagnétiques à ses heures, en coupant le volume de mon ordi. Ils pouvaient déjà le faire par l'intermédiaire des ports usb sur lesquels j'avais connecté des enceintes. Une fois ces dernières déconnectées du port, j'avais pu bénéficier du son de l'ordi seul, son pourri mais son tout de même.

  Cependant, les harceleurs, après avoir déclenché un bruit assourdissant d'avion au-dessus de ma tête dès mon émergence du canapé, suffisamment retentissant pour que je ne l'ignore pas et y réplique - hostilité sonore digne du home cinéma qu'ils ont chez eux, installé sans doute par blinbling, alias le flagorneur, alias je suis un mec cool, alias je suis un type de couleur qui ne s'assume pas, et devenu au fil du temps plus blanc que tous les ultranationalistes de France et de Navarre - réplique d'avion provoquée à mon tour par mon ordi, sauf qu'aucun son n'est sorti de mon PC, donc plus de réplique possible.

  Soit c'était une fâcheuse coïncidence, soit c'était un piège et je suis tombée dedans. Ils voulaient savoir si leur petite technique de coupeur de volume fonctionnait bien. Je confirme. Je les imagine relativement hilares de leur petite performance, car une fois n'est pas coutume, à aucun moment il ne viendra à l'idée aux crétins au-dessus de ma tête que c'est le matériel mis entre leurs sales pattes qui est performant, et qu'en aucun cas leur intelligence ne prend part à ce petit jeu. Si intelligence il y avait sous leur crâne de débiles, de petit jeu il n'y aurait pas.

  Malheureusement ou heureusement pour eux, ils ne pourront jamais parvenir à ce constat, leurs nombreuses tares les épargnant cette réflexion ultime consistant à dire que le véritable pouvoir se traduit par le refus de l'utiliser. Si les harceleurs sont bien à l'origine de la coupure de son de mon ordi, le si est de rigueur, malgré une synchronicité qui laisse à penser que c'est le cas, le matériel dont ils disposent peut faire beaucoup plus que cela. Je m'y suis préparée. Une chose est sûre, l'important pour eux est avant tout la démonstration de leur pouvoir, c'est là que se trouve l'origine de leur jouissance perverse. Avant tout, c'est faire savoir à leur victime qu'ils ont le pouvoir de..., qui les intéresse. "Vois ce qu'on peut te faire !", semble être pour eux le paroxysme de l'extase. Chacun sa joie.