Zonotrichia_albicollis_CT1-2

Bruand à gorge blanche

  Le Bruand à gorge blanche est un passereau qui représente un grand intérêt, notamment pour les chercheurs américains, car il a cette particularité de pouvoir voler plusieurs jours d'affilée sans dormir. Intéressant pour l'armée lors de missions de longue haleine, souvent interrompues, voire échouées en raison de la fatigue de ses soldats. Idem pour le système capitaliste qui voit dans l'étude de cet oiseau l'espoir d'une rentabilité plus efficace de la part de ses salariés d'esclaves. Johnathan Crary nous en parle dans son petit livre fort intéressant, le capitalisme à l'assaut du sommeil.

  Je ne sais si l'individu qui était aux manettes cette nuit au-dessus de ma chambre, s'encombre de ce genre de réflexion pour me canarder la tête. Si les tirs d'ondes électromagnétiques sont moins fulgurants, ils restent cependant ravageurs pour le cerveau, dans l'impossibilité de trouver le repos, les déclics intracrâniens particulièrement insidieux, ne laissant aucune chance au sommeil de s'installer. Mon petit bracelet connecté continue malheureusement de confondre sommeil léger et éveil, cependant le sommeil lent profond et paradoxal semblent être respectés. Ce qui équivaut dans mon cas, ces deux phases cumulées, à 20 % de sommeil correct sur une nuit de neuf heures environ. Voir ci-dessous :

Screenshot_20180218-101756

  Le sommeil léger est confondu avec l'éveil sans doute en raison d'un rythme cardiaque stable, correspondant aux longs moments (des heures) où je compte les moutons pour me rendormir. La distinction est toutefois faite avec l'éveil lors des tirs d'ondes.

Screenshot_20180218-101749

Rappel : On estime à environ 20 % minimum la durée nécessaire de sommeil lent profond et 25 % celle du sommeil paradoxal, le sommeil lent léger représenterait quant à lui 50 % environ du sommeil total. Pour ma part, je ne dépasse jamais chez moi les 5 ou 6 % de sommeil profond.

PS ; Ce soir, documentaire sur les troubles du sommeil sur M6. Bien sûr la chaîne populaire va probablement passer en revu toutes les insomnies et autres troubles possibles, ainsi que dévoiler tout un panel des compléments alimentaires et autres vertues homéopathiques pouvant remédier à ce problème, mais fera fi de la situation des personnes ciblées privées intentionnellement de repos. Sur les programmes TV on y lit dependant ceci : “.... La science se penche de plus en plus sur cette période de repos qui occupe en moyenne un tiers de la vie de l'Homme. Même les militaires testent des méthodes pour repousser les limites de la fatigue.” On a hâte de découvrir leur test, mais on sait aussi fort bien que l'émission ne sera pas complète.