Quand j'ai ouvert les yeux il était plus de huit heures, chose incroyable, cela veut dire qu'avant je dormais. Il est donc possible au sein de cette existence maltraitée que je retrouve un peu de sommeil alors que le soleil est déjà levé. Cela ne m'était pas arrivée depuis quand exactement ? Je ne sais plus.

  Autre élément, ordinaire pour tout à chacun, mais extraordinaire dans ma vie de personne ciblée, le frigo et le chauffe-eau sont restés silencieux lorsque je suis arrivée dans la cuisine. Aucun clic audible, pas de cris de goélands ni bruit de démarrage intempestif de voiture au moment où j'ai allumé la radio. J'ai même pu écouter les actualités sans hostilité alentour. Généralement, quand je prête attention à ce qui se dit à la radio, un son surgit de mon logement afin de saboter le fil de mes pensées. J'ai d'ailleurs pris l'habitude de ne rien laisser paraître de concentré sur mon visage dès que je m'installe devant mon café, et n'affiche d'ordinaire qu'une mine inexpressive, ce qui n'est pas bien difficile étant donné l'état dans lequel je me lève la plupart du temps.

  Mais ce matin, rien, nada, même à mon entrée dans la salle d'eau, mon lavabo est resté muet, à ce point que je me suis demandé si il n'était pas tout simplement bouché, jusqu'à ce fameux moment où un glouglou finit par se faire entendre, de même qu'un puissant clic dans la cuisine. 

  Panne de réveil pour les harceleurs, problème d'intendance, ou bien encore message subliminal à mon encontre ? Peu importe, pendant une demie heure environ, j'ai vécu comme quelqu'un de normal. Extraordinaire ? Je confirme.