orange4

  L'extrême fatigue induite par la privation intentionnelle de sommeil elle-même générée par des tirs d'ondes électromagnétiques, laisse parfois la personne victime de cette maltraitance dans un état de totale prostration durant plusieurs jours. Les yeux passent alors par cette étape atroce qui veut que les paupières tombent d'elles-mêmes au moment où de nouveaux tirs surgissent guidés par ces esprits aussi tarés qu'intouchables, parce que notre société d'apparat les aura décrétés immaculés et vierges de toute violence.

  Alors que des borgnes me forcent à garder les yeux grands ouverts, j'assiste à ma persécution reliée à l'espoir par un seul et unique fil sur lequel il me faudra compter coûte que coûte. Je sais que les harceleurs comptent bien me priver de mon énergie tout entière afin que je ne puisse plus témoigner ni ici ni ailleurs. J'espère que l'idée même de leur désobéir me suffira pour poursuivre. Je crois que oui.

Enregistrer