31 juillet 2016

L'impatience des harceleurs

   Elle est presque palpable au moment du coucher. Je les, la, le, sens prêt, à assouvir ce qui s'avère pour eux être un indéniable plaisir, en l'occurrence procéder aux premiers tirs d'ondes dès que ma tête se pose sur l'oreiller. C'est la caractérisation même du sadisme, le plaisir ne pouvant être pris qu'à travers la souffrance infligée à autrui. Il me semble que c'est Gore Vidal qui a dit : “Réussir ne suffit pas. Il faut que d'autres échouent”. C'est le même principe qui s'opère sous le crâne atrophié de mes... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juillet 2016

Homo homini lupus est

  Une dette de sommeil ne se récupère pas, au mieux si on fait une nuit blanche pourra-t'on récupérer cette dernière en dormant 30 % de plus la nuit d'après. Sinon c'est perdu, et si le manque de sommeil perdure sur des mois, voire des années, c'est un processus d'épuisement général qui se met en place, avec des conséquences désastreuses sur tout l'organisme, ainsi que sur le cerveau.   Alors la fameuse phrase de Hobbes n'est pas valable, du moins si on la prend au pied de la lettre, l'homme n'est pas un loup pour l'homme,... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:13 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2016

65 heures...

http://blog.rue-du-bien-etre.com/sommeil-sante/   ...nourries que de micro-siestes, sans aucun cycle de sommeil long. Cependant, je suis loin de battre mon record de 2012 et des 91 heures sans sommeil avec hallucinations à l'appui, cela va s'en dire.   Pourquoi je me rappelle de ce nombre maudit ? Parce que je m'étais efforcée à compter entre deux mirages, et un brouillard diffus devant les yeux. Aujourd'hui, il y a de la marge donc, mais j'écris lentement, et je suis obligée de me relire un nombre incalculable de... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 14:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juillet 2016

Cerveau en capilotade

  Nouvelle nuit quasi blanche, bardée de toutes sortes d'ondes assassines et cauchemars en tous genre, de 23h jusqu'au petit matin. Je ne cherche même plus à savoir ce qui me vaut ce genre de nuit pour la bonne raison qu'il n'y en a pas... de raison. Je ne cherche pas non plus à savoir qui étaient les harceleurs de la nuit, mais juste remercié mon emploi du temps assez creux en ce moment, de m'avoir épargné cette matinée de travail, car cela aurait été bien difficile.   Une fois dans la salle d'eau, je me suis cependant... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juillet 2016

Les suppléants

  En ce moment, et en raison de l'été, les harceleurs sont en sous-effectif, mais comme en entreprise, il y a des intérimaires afin de poursuivre ma maltraitance qui est un travail à temps plein. Famille, amis, voisins, bref, connaissances diverses comprenant cette fois les vacanciers, se chargent de remplacer les harceleurs titularisés, et ma foi, ne se débrouillent pas trop mal dans leur boulot estival. L'idée est de me faire savoir qu'ils sont là, 24h/24, 7j/7, à m'espionner dans mon logement, malgré quelques trous dans leur... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juillet 2016

Stop au harcèlement

Posté par Laproscrite à 12:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juillet 2016

La ruche

  Ce matin, réveillée à 4 h 30 par un tir d'onde dans le cou, ce qui m'a valu un bon gros sursaut d'apnée, comme si je sortais la tête de l'eau après l'avoir laissée trop longtemps. Les poumons douloureux, j'ai cherché mon souffle, et fort heureusement retrouvé. Ce genre de réveil n'est certes pas agréable, et forcément prodigué par des dégénérés, mêmes si ces derniers ont l'apparence d'une femme retraitée s'adonnant à la cuisine ou le tricot, peu importe, durant le temps où elle ne me mitraille pas le crâne.   Cette femme,... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 11:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juillet 2016

Huit jours d'accalmie

  Cela se fête j'imagine ! Il semblerait cependant, que ma quiétude ait pris fin la nuit dernière, avec l'arrivée triomphale du véhicule immatriculé XXX. A sa tête, le harceleur spécialisé dans les ondes nocturnes et sadique patenté, grand habitué des lieux.   Ma voisine du dessus est peut-être sa mère, je ne sais pas. Dès que j'ai ouvert mes volets ce matin et que j'ai aperçu la fameuse voiture, j'ai compris à quoi était dû ma nuit calamiteuse. C'est bien simple, je n'ai quasiment pas fermé l'oeil, et je me demande... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 12:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2016

Les innocents aux mains sales

  A plusieurs reprises, j'ai mentionné dans ce blog le conditionnement des enfants dans le harcèlement. En ce moment, j'ai droit à ceci (photo ci-dessous), trois gamins faisant rebondir un ballon de basket sous mes fenêtres – comme par hasard à une heure où je tente de me détendre après le travail ou pendant la sieste après déjeuner - plutôt que jouer sur le parking à côté beaucoup plus vaste, ou beaucoup mieux encore sur la première plage venue à 10 mns de là environ. Non ! Manifestement leur préférence se situe précisément... [Lire la suite]
Posté par Laproscrite à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juillet 2016

Artur London

Posté par Laproscrite à 11:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]